Venezuela : le mandat d'arrêt contre un directeur de télé critiqué par un expert

17 juin 2010

Le Rapporteur spécial de l'ONU pour la liberté d'expression, Frank La Rue, a exhorté les autorités vénézuéliennes à retirer le mandat d'arrêt lancé à l'encontre de Guillermo Zuloaga, le président de la télévision Globovision, et de son fils.

Le Rapporteur spécial de l'ONU pour la liberté d'expression, Frank La Rue, a exhorté les autorités vénézuéliennes à retirer le mandat d'arrêt lancé à l'encontre de Guillermo Zuloaga, le président de la télévision Globovision et de son fils.

« Aucun gouvernement du monde n'a le droit de réduire au silence par des procédures judiciaires ceux qui s'opposent à l'Etat», a dénoncé Frank La Rue.

« Ce dernier acte de harcèlement contre M. Zuloaga est symptomatique de la détérioration continue de la liberté de la presse dans le pays », a dit le Rapporteur spécial mandaté par le Conseil des Droits de l'homme de l'ONU.

Le mandat d'arrêt a été émis le 11 juin 2010 par un procureur de Caracas, la capitale du Venezuela. Frank La Rue craint « que le mandat n'ait été motivé par des raisons politiques » dans le but de faire taire le directeur de la télé connu pour ses critiques à l'égard du président vénézuélien, Hugo Chavez.

« Ce n'est pas la première fois que les membres du personnel de Globovision, y compris M. Zuloaga, sont poursuivis judiciairement alors qu'ils exercèrent leur droit à la liberté d'expression », a-t-il ajouté.

Depuis 2001, le personnel de Globovision a été victime de harcèlements et d'intimidations qui ont amené en 2008 la Court interaméricaine des Droits de l'homme à prendre des mesures provisoires de protection de ses employés.

« J'exhorte le gouvernement du Venezuela à prendre les mesures adéquates afin de garantir le droit de la liberté d'expression et d'opinion de toutes les personnes en vertu de l'article 19 de la Déclaration universelle des Droits de l'homme », a déclaré le Rapporteur spécial.

« Je souhaiterais réitérer ma demande de visite du Venezuela afin d'apprécier sur le terrain l'état de la liberté d'expression et de la liberté de la presse dans le pays », a conclu Frank La Rue qui a précisé que la demande était jusqu'à présent restée sans réponse.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Venezuela : Des experts dénoncent l'arrestation d'une juge

Trois experts indépendants auprès des Nations Unies se sont déclarés profondément troublés mercredi par l'arrestation controversée d'une juge au Venezuela, estimant qu'il s'agissait « d'un coup porté par le Président Hugo Chavez à l'indépendance des juges et des avocats dans le pays ».