RDC : augmentation des raids meurtriers de la LRA dans le nord

11 juin 2010

L'Armée de la résistance du seigneur (LRA), groupe rebelle tristement célèbre pour ses exactions contre les civils, mène des attaques de plus en plus meurtrières en République démocratique du Congo (RDC) et continue d'enlever des enfants pour les utiliser comme soldats dans ses rangs. C'est ce qu'indique vendredi le le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU.

L'Armée de la résistance du seigneur, groupe rebelle tristement célèbre pour ses exactions contre les civils, mène des attaques de plus en plus meurtrières en République démocratique du Congo (RDC) et continue d'enlever des enfants pour les utiliser comme soldats dans ses rangs. C'est ce qu'à indiqué vendredi le le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Dans la province orientale du pays, les rebelles ont assassiné en moyenne 120 civils par mois depuis décembre dernier, deux fois plus que la moyenne mensuelle de ces dernières années.

Au moins 302 personnes, dont 125 enfants, ont également été enlevées entre décembre 2009 et mars 2010 et un nombre « significatif » de civils ont été mutilés au cours des attaques répétées de la LRA contre des villages de l'est de la RDC.

La LRA, qui combat le gouvernement en Ouganda depuis plus de deux décennies, a accru sa présence dans la région reculée du nord-est de la RDC ces dernières années, multipliant également ses raids contre la population civile.

Tristement connue pour ces attaques brutale et les enlèvements d'enfants, utilisés ensuite comme soldats, porteurs ou esclaves sexuels, la LRA est accusée d'une multitude de violations des Droits de l'homme. La plupart de ses dirigeants font l'objet de mandats d'arrêt délivrés par la Cour pénale internationale qui les poursuit pour crime de guerre.

Les récentes attaques de la LRA dans la partie orientale de la RDC ont par ailleurs obligé des milliers de personnes à fuir leurs villages et compliqué considérablement la distribution de l'aide humanitaire dans les régions isolées du pays.

« Le problème des enfants mêlés à des conflits ou incorporés à des groupes armés reste un problème particulièrement préoccupant », a indiqué le Bureau de la coordination des affaires humanitaires.

« Sur les 699 enfants kidnappés par la LRA depuis 2008, 520 se sont échappés et reçoivent aujourd'hui du soutien et de l'assistance », précise encore l'agence onusienne, qui rappelle que seulement 251 millions de dollars sur les 827 millions demandés pour financer les opérations humanitaires en RDC, soit environ 30%, ont été couverts à l'heure actuelle.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

En visite en RDC, Holmes condamne les violences de la LRA

En visite en République démocratique du Congo, le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires des Nations Unies et Coordonnateur des secours d'urgence, John Holmes, a vivement condamné les violences commises par les rebelles ougandais de l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA) dans le nord-est du pays.