Nucléaire iranien : Ban salue des avancées mais appelle encore à la transparence

24 mai 2010
Des inspecteurs dans une installation nucléaire.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué lundi l'accord passé la semaine dernière entre l'Iran, le Brésil et la Turquie pour tenter de dénouer la crise internationale liée au programme nucléaire iranien mais a rappelé que l'Iran devait faire preuve de plus de transparence.

« A Istanbul, j'ai dit au Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, que je saluais les efforts diplomatiques entrepris par son pays et le Brésil, pour résoudre les tensions internationales découlant du programme nucléaire iranien », a indiqué Ban Ki-moon lors de sa conférence de presse mensuelle, ajoutant qu'il rencontrerait en fin de semaine, a Rio de Janeiro, le Président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva. Le Secrétaire général de l'ONU était à Istanbul ce week-end pour une conférence internationale sur la Somalie.

Expliquant ensuite que l'Iran avait transmis à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) une lettre l'informant de l'accord signé la semaine dernière avec le Brésil et la Turquie et prévoyant la fourniture de combustible nucléaire pour le réacteur de recherche médicale de Téhéran, Ban Ki-moon a indiqué que l'AIEA allait maintenant l'étudier.

« Ce matin, j'ai discuté au téléphone avec (Yukiya) Amano, Directeur général de l'AIEA », a-t-il ajouté. « S'il est accepté et mis en œuvre, cet accord pourrait constituer une mesure de confiance importante et ouvrir la porte à une solution négociée », a-t-il estimé.

Le Secrétaire général de l'ONU a toutefois rappelé que l'Iran devait « montrer plus de transparence » sur son programme nucléaire. « Laissez-moi souligner une fois de plus l'importance de la pleine coopération de l'Iran avec l'AIEA et du respect total des résolutions du Conseil de sécurité sur ce sujet », a-t-il dit devant les journalistes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.