Navire sud-coréen : Ban fait confiance au Conseil de sécurité pour agir

24 mai 2010

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a estimé lundi que le torpillage d'un navire militaire sud-coréen par la Corée du Nord menaçait les efforts pour promouvoir la stabilité de la péninsule coréenne et a dit faire confiance au Conseil de sécurité pour agir face à cette situation très grave.

« Je partage pleinement la condamnation générale de l'incident », a-t-il dit lors de sa conférence de presse mensuelle au siège de l'ONU à New York. Selon lui, les conclusions de l'enquête internationale sur le naufrage du navire sud-coréen le 26 mars dernier sont « accablantes et profondément troublantes ».

Selon la presse, le rapport d'enquête accuse la République populaire démocratique de Corée (RPDC) d'être responsable de ce naufrage qui a fait 46 morts. Le navire militaire, le Cheonan, a mystérieusement coulé alors qu'il naviguait dans les eaux territoriales sud-coréennes, au large des côtes de la RPDC.

« Il est particulièrement déplorable que l'incident survienne au moment où les pourparlers à Six (qui impliquent les deux Corée, le Japon, la Chine, la Russie et les Etats-Unis sur le programme nucléaire nord-coréen) et les efforts internationaux vers la dénucléarisation de la péninsule coréenne restent bloqués », a dit Ban Ki-moon. « Un acte aussi inacceptable de la part de la République populaire démocratique de Corée va à l'encontre des efforts internationaux afin de promouvoir la paix et la stabilité dans la région ».

Le Secrétaire général s'est dit confiant sur les décisions à venir du Conseil de sécurité pour « prendre les mesures appropriées à la gravité de la situation ». Il a considéré cet incident comme un rappel de l'urgence à instaurer la paix et la sécurité dans la région. « Je vais continuer à suivre de près les développements à venir », a-t-il conclu.

La semaine dernière, le Secrétaire général avait salué « les efforts de prudence et de patience de la part du gouvernement de République de Corée pour effectuer une enquête sur l'incident de manière objective et scientifique en faisant appel à des experts nationaux et internationaux ».

Concernant la situation humanitaire catastrophique en Corée du Nord, l'ONU va poursuivre ses activités d'aide et d'assistance dans le pays, a fait savoir Ban Ki-moon.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.