Ouverture d'une Conférence sur la conservation des stocks de poissons

24 mai 2010

Une conférence de cinq jours sur la conservation des stocks de poissons a débuté lundi au siège des Nations Unies à New York alors qu'un récent rapport de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) estime que 75% des stocks de poissons sont menacés.

Une conférence de cinq jours sur la conservation des stocks de poissons a débuté lundi au siège des Nations Unies à New York alors qu'un récent rapport de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) estime que 75% des stocks de poissons sont menacés.

La surpêche, les effets de la pêche sur l'écosystème marin et le besoin d'assistance des pays en voie de développement constituent les principaux problèmes, a indiqué le Président de la Conférence d'examen de l'accord de 1995 sur la conservation et la gestion des stocks de poissons et Sous-secrétaire adjoint pour les océans et la pêche des Etats-Unis, David Balton.

L'objectif de la Conférence est d'examiner l'application des accords de 1995. La rencontre sera l'occasion d'évaluer de près « ce qui est fait pour mettre en œuvre l'Accord » et répondre aux défis de la réduction des stocks de poissons et de la détérioration continue des écosystèmes marins, a expliqué M. Balton.

Selon un récent rapport du Programme des Nations pour l'environnement (PNUE), la réduction des stocks de poissons va directement affecter les 500 millions de personnes dans le monde qui vivent du produit de la pêche. Le secteur représente 170 millions d'emplois et 35 milliards de dollars de revenus par an.

L'Accord, ratifié par 77 pays, est entré en vigueur en 2001. Il est considéré comme l'instrument juridiquement contraignant le plus important depuis l'adoption de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982. Depuis 2006, 20 États supplémentaires sont devenus parties à l'Accord. Cet instrument a été élaboré pour renforcer la Convention de 1982, afin de d'instaurer un système régional de protection et de gestion des stocks de poissons. La Conférence se déroulera jusqu'au 28 mai.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Une pêche plus 'verte' pourrait améliorer la vie de 500 millions de gens

Investir environ 8 millions de dollars par an pour rendre la pêche durable permettrait d'améliorer la situation de 500 millions de personnes qui en vivent, d'augmenter la quantité mondiale de produits de la pêche à 112 millions de tonnes par an et de rapporter à l'économie globale 1,7 trillion de dollars sur les 40 prochaines années, conclut un avant-rapport du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) publié lundi.