Centrafrique : faute d'argent, des milliers d'enfants menacés, selon l'UNICEF

21 mai 2010

L'insécurité chronique et les affrontements en République centrafricaine continuent d'affecter quotidiennement des dizaines de milliers d'enfants, a déploré vendredi la porte-parole du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Christiane Berthiaume.

L'insécurité chronique et les affrontements en République centrafricaine continuent d'affecter quotidiennement des dizaines de milliers d'enfants, a déploré vendredi la porte-parole du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Christiane Berthiaume.

« Les distributions d'aide dans les régions touchées par le conflit sont extrêmement difficiles et le manque de ressources financières les complique encore plus », a-t-elle poursuivi, lors d'une conférence de presse à Genève.

Plus d'un million de personnes sont affectées par le conflit en République centrafricaine, dont 190.000 déplacés, auxquels il faut ajouter 25.000 réfugiés venus de la République démocratique du Congo (RDC) et 5.000 autres venus du Soudan.

« L'UNICEF et ses partenaires continuent de répondre aux besoins humanitaires de la population, en donnant la priorité à la santé, l'alimentation, l'approvisionnement en eau et l'assainissement, mais sur les 12 millions de dollars demandés à la communauté internationale en 2010 pour poursuivre les opérations, seulement deux ont été versés », a regretté la porte-parole, ajoutant que l'urgence était de trouver 4 millions de dollars pour les trois prochains mois.

« Si les fonds nécessaires ne sont pas levés, au moins 300.000 enfants de moins de cinq ans et 100.000 femmes enceintes n'auront plus accès à des aides sanitaires et alimentaires, 150.000 enfants de moins de 5 ans et 500.000 ménages resteront sans protection face au paludisme, 274.000 enfants vivant dans les campagnes continueront de ne pas avoir accès à l'eau potable, 50.000 adolescents porteurs du virus du sida et 500.000 jeunes à risques ne bénéficieront plus de campagne de sensibilisation et de prévention, 1.000 enfants-soldats ne profiteront pas de programmes de démobilisation et de réinsertion dans la vie civile, enfin 100.000 orphelins n'auront plus accès à des services de protection », a prévenu la porte-parole de l'UNICEF.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Centrafrique : L'UNICEF fournit 145.000 livres aux enfants affectés par les conflits

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a fourni 145.000 livres de français, mathématique et science aux enfants centrafricains affectés par les conflits armés récurrents dans le pays.