Burundi : Visite d'un expert des droits de l'homme dans le contexte des élections

21 mai 2010

L'expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme au Burundi, Akich Okola, effectuera sa treizième mission au Burundi du 23 au 29 mai 2010, afin dévaluer la situation des droits de l'homme dans le contexte des prochaines élections, a annoncé vendredi le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH).

L'expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme au Burundi, Akich Okola, effectuera sa treizième mission au Burundi du 23 au 29 mai 2010, afin dévaluer la situation des droits de l'homme dans le contexte des prochaines élections, a annoncé vendredi le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH).

« Ce sont les secondes élections organisées depuis la signature des Accords de paix d'Arusha en 2000. Le pays se trouve à un tournant décisif », a déclaré M. Okola. « Un dialogue constructif avec le gouvernement et les parties prenantes nationales concernées est nécessaire pour que les élections se déroulent dans la paix, de façon démocratique et en respectant les droits de l'homme ».

Pendant ma visite, l'expert des Nations Unies doit recueillir des informations de première main sur les droits de l'homme en relation avec le contexte électoral, comme l'exercice de la liberté de réunion, d'association et d'expression. Il rencontrera les représentants du gouvernement, les membres de la société civile, les représentants des Nations Unies et des organisations internationales.

La visite de M. Okola sera sa dernière au Burundi en sa qualité d'Expert indépendant, une fonction qu'il aura occupée pendant six ans.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Les élections burundaises vont se dérouler dans un climat serein, estime l'ONU

Le Représentant exécutif du Secrétaire général et Chef du Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (BINUB), Charles Petrie, a fait part lundi devant le Conseil de sécurité de son « optimisme prudent », 11 jours avant le début d'un cycle d'élections comprenant des scrutins présidentiel, législatif, sénatorial, communal et local qui se dérouleront jusqu'au mois de septembre prochain.