RDC : la MONUC assiste la population après un glissement de terrain

19 mai 2010

Un glissement de terrain sur les pentes d'un volcan dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) a fait 46 disparus et emporté plus de 200 maisons, a annoncé mercredi le porte-parole de la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), Manodje Mounoubai.

Un glissement de terrain sur les pentes d'un volcan dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC) a fait 46 disparus et emporté plus de 200 maisons, a annoncé mercredi le porte-parole de la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), Manodje Mounoubai.

Le glissement de terrain, sur les pentes du volcan Nyrangongo à Kibumba, dans la province du Nord-Kivu, a été provoqué par la crue, ce week-end, de rivières gonflées par de fortes pluies.

« Après des pluies violentes, une rivière a débordé et sur un des flancs du volcan il y a eu un glissement de terrain. Nous avons recensé 46 disparus et selon les dernières informations, 16 corps ont été retrouvés par les forces de la MONUC grâce au déploiement de véhicules tout terrain », a dit M. Mounoubai au Centre d'actualités de l'ONU.

Les recherches continuent, a dit le porte-parole de la MONUC. Les Casques bleus distribuent des kits d'urgence et de la nourriture aux déplacés qui sont restés aux alentours de leur village, a-t-il ajouté.

« L'objectif pour la MONUC est de prendre soin des populations vulnérables jusqu'à ce que les organisations humanitaires prennent le relais et fournissent aux déplacés une assistance notamment pour organiser leur retour », a-t-il dit, en précisant que « la zone sinistrée et la zone où se sont refugiés les populations ne sont pas des zones à risque au niveau sécuritaire ».

« De manière générale, la situation dans les Kivus est stable même si dans les zones isolées les FDLR sont toujours présents », a-t-il conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : Les besoins humanitaires sont toujours considérables, selon Holmes

A l'issue de cinq jours de visite dans les zones touchées par les violences armées en République démocratique du Congo (RDC), le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires des Nations Unies et Coordonnateur des secours d'urgence, John Holmes, a estimé que les besoins humanitaires restaient considérables et que les civils avaient toujours besoin d'être protégés.