Iraq : le PAM lance un programme 'travail contre argent'

19 mai 2010

Face aux difficultés quotidiennes que rencontrent les populations iraquiennes les plus pauvres à se nourrir correctement, le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé mercredi un projet 'travail contre argent' afin de les sortir du cycle de la pauvreté.

Face aux difficultés quotidiennes que rencontrent les populations iraquiennes les plus pauvres à se nourrir correctement, le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé mercredi un projet 'travail contre argent' afin de les sortir du cycle de la pauvreté.

« L'insécurité alimentaire en Iraq est un problème d'accessibilité », a dit le directeur du PAM en Iraq, Edward Kallon. « Alors qu'il y a de la nourriture dans les magasins, elle n'est pas accessible à tous et près d'un million de personnes ont toujours besoin d'assistance alimentaire et des millions d'autres dépendent de l'aide du gouvernement ».

Le programme pilote est mis en œuvre par le gouvernorat de Diyala dans l'est du pays et sera élargi à d'autres régions. Le projet comprend des activités de nettoyage et de réhabilitation des canaux de traitement des déchets et d'irrigation, de plantation d'arbres, de réhabilitation de fermes et de campagne d'assainissement. Les participants seront payés en dinars l'équivalent de 10 dollars par jour pour une période de trois mois et les personnes chargées de les encadrer toucheront 13 dollars. Ils recevront leur salaire chaque semaine.

« Les programmes 'travail contre argent' sont des projets innovants et un moyen de fournir un afflux d'argent pour des communautés pauvres qui peinent à boucler les fins de mois », a souligné Edward Kallon.

Au total, 1.444 ménages seront ciblés dans ce projet pilote. Le programme fait partie d'un plan global du gouvernorat de Diyala afin de faciliter le retour des déplacés vers leurs villes ou leurs villages d'origines.

Ce projet survient alors que les Nations Unies et le gouvernement iraquien ont signé la semaine dernière le premier Plan-cadre des Nations Unies pour l'aide au développement (UNDAF). Cet accord, élaboré par une équipe d'appui à l'Iraq, en collaboration avec le gouvernement et différents acteurs iraquiens, est destiné à développer la coopération entre l'Etat iraquien et les différentes agences des Nations unies pour la période 2011-2014.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : Signature d'un accord historique de coopération avec l'ONU

Les Nations unies et le gouvernement iraquien ont signé mardi le premier Plan-cadre des Nations Unies pour l'aide au développement (UNDAF). Cet accord, élaboré par une équipe d'appui à l'Iraq, en collaboration avec le gouvernement et différents acteurs iraquiens, est destiné à développer la coopération entre l'Etat iraquien et les différentes agences des Nations unies pour la période 2011-2014.