La Tanzanie en voie d'atteindre ses objectifs en matière d'éducation

11 mai 2010
Des enfants tanzaniens.

Après une visite de quatre jours en Tanzanie, l'Administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Helen Clark, a salué mardi les progrès considérables du pays dans le domaine de l'éducation et la représentation des femmes dans les sphères de décisions.

Après une visite de quatre jours en Tanzanie, l'Administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Helen Clark, a salué mardi les progrès considérables du pays dans le domaine de l'éducation et la représentation des femmes dans les sphères de décisions.

« Parmi les huit Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), l'objectif de l'éducation est un secteur dans lequel la Tanzanie a rencontré un grand succès en augmentant le nombre d'enfants qui vont à l'école, avec un taux de scolarisation qui va vers les 100% », a déclaré Helen Clark, en précisant que le ratio de scolarisation entre filles et garçons allait dans le même sens.

« Chaque dollar investi dans l'éducation des filles a un effet démultiplicateur pour le développement dans touts les secteurs. Ce grand investissement dans l'éducation, la Tanzanie va en récolter les dividendes », a-t-elle ajouté.

Au cours de sa visite, Mme Clark a rencontré le Président de Tanzanie, Jakaya Kikwete puis elle s'est entretenu avec les membres de la Commission électorale nationale en charge d'enregistrer les électeurs en vue d'organiser les prochaines élections présidentielles et législatives en octobre prochain.

« Il n'y a rien de plus fondamental pour l'intégrité des élections qu'avoir des procédures rigoureuses d'enregistrement des électeurs. Je suis très impressionnée du sérieux de ce système et heureuse que le PNUD le soutienne », a-t-elle dit.

Selon les estimations du pays, le fichier électoral va passer de 15,9 à 21 millions d'électeurs. Le PNUD coopère avec le gouvernement pour former les médias, les partis politiques, les observateurs électoraux et améliorer la participation des femmes à l'élection ainsi que leur représentation au sein des sphères de décisions politiques. Grâce à l'introduction de quota, le pays compte aujourd'hui 30% de parlementaires femmes.

Avant de visiter la Tanzanie, Helen Clark était au Mali et au Burkina Faso et s'envolera cette semaine pour l'Afrique du Sud.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.