Iraq : Signature d'un accord historique de coopération avec l'ONU

11 mai 2010

Les Nations unies et le gouvernement iraquien ont signé mardi le premier Plan-cadre des Nations Unies pour l'aide au développement (UNDAF). Cet accord, élaboré par une équipe d'appui à l'Iraq, en collaboration avec le gouvernement et différents acteurs iraquiens, est destiné à développer la coopération entre l'Etat iraquien et les différentes agences des Nations unies pour la période 2011-2014.

« C'est un jour historique pour l'Iraq et l'ONU », a souligné la Résidente coordonnatrice des Nations unies et Coordonnatrice humanitaire pour l'Iraq, Christine McNab, signataire de l'accord. « Nous sommes confiants, ce plan-cadre représente une contribution significative qui permettra d'améliorer la vie de tous les iraquiens », a-t-elle ajouté, avant de détailler les grandes lignes de l'accord.

Dans les quatre prochaines années, la coopération avec les Nations unies s'articulera autour de cinq priorités : croissance économique, gestion environnementale, promotion de la bonne gouvernance, défense des droits de l'homme et investissements ciblés pour favoriser la participation des femmes, des jeunes et des enfants dans la société iraquienne. En parallèle, les agences de l'ONU continueront de venir en aide aux déplacées, aux réfugiés et aux plus démunis.

« Je suis extrêmement content que cet accord ait été signé, nous travaillerons avec les Nations unies et ses partenaires pour encourager le développement économique, accélérer le développement humain et faire de l'Iraq un pays où les hommes et les femmes peuvent vivre en paix, dans la prospérité et le respect de leur dignité », s'est félicité de son côté le Secrétaire d'état irakien à la Planification, au développement et à la coopération, Sami Metti.

Signé au terme d'un processus de consultations intensives avec le gouvernement iraquien, le plan-cadre intègre toutes les priorités définies par le Plan quinquennal national de développement de l'Iraq, qui fait notamment du capital humain le principal pilier de la reconstruction du pays.

Les programmes de développement qui seront mis en place conformément à ce plan-cadre seront financés par les différentes agences de l'ONU, le gouvernement iraquien et des acteurs du secteur privé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : Plus d'argent nécessaire pour améliorer l'accès à l'éducation

Le Bureau des Nation Unies en Iraq appelle la communauté internationale à investir davantage de ressources financières dans les programmes d'éducation dans ce pays afin de réaliser l'objectif d'une éducation pour tous.