L'Indonésie va ratifier le Traité d'interdiction des essais nucléaires

4 mai 2010

L'Indonésie a annoncé mardi son intention de ratifier le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICE), permettant d'avancer d'un cran vers l'entrée en vigueur de ce document.

L'annonce de l'Indonésie signifie que le TICE n'a besoin que de huit autres ratifications (la Chine, l'Egypte, la République populaire démocratique de Corée, l'Inde, Israël, le Pakistan et les Etats-Unis) pour qu'il puisse devenir réalité.

Jusqu'à maintenant, il y a 182 signataires au TICE, qui a été ratifié par plus de 150 pays.

L'Indonésie a signé le Traité en 1996 mais elle a choisi délibérément de ne pas le ratifier « avec pour perspective d'encourager les autres, en particulier les Etats dotés de l'arme nucléaire » de prendre des mesures pour le faire entrer en vigueur dans leurs pays, a dit le ministre indonésien des affaires étrangères, Marty Natalegawa, à des journalistes.

Le ministre a ajouté que l'Indonésie avait pris note « des sérieux efforts » de la part du gouvernement américain actuel pour promouvoir le désarmement. « Nous avons le sentiment qu'actuellement, ce qui est nécessaire est un encouragement positif plutôt que de faire pression comme nous avons essayé de le faire par le passé », a-t-il dit, souhaitant que les Etats-Unis prennent la même décision que son pays.

Le Secrétaire exécutif de la Commission préparatoire pour l'Organisation du TICE, Tibor Toth, a salué la décision de l'Indonésie de ratifier le traité.

L'annonce de l'Indonésie intervient alors qu'est réunie actuellement au siège des Nations Unies à New York la Conférence de suivi du Traité de non prolifération des armes nucléaires (TNP).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.