Corée du nord : Quelques progrès en matière de santé publique, selon l'OMS

30 avril 2010

En visite cette semaine en République populaire démocratique de Corée (RPDC), la Directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan, a salué les progrès réalisés par ce pays en matière de santé publique, notamment dans le domaine de la santé maternelle et des nouveau-nés et de la vaccination des enfants.

En visite cette semaine en République populaire démocratique de Corée (RPDC), la Directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Margaret Chan, a salué les progrès réalisés par ce pays en matière de santé publique, notamment dans le domaine de la santé maternelle et des nouveau-nés et de la vaccination des enfants.

Mme Chan a souligné l'importance des premiers soins médicaux pour les nourrissons et a félicité les autorités médicales nord-coréennes pour la réduction significative des cas de tuberculose et de paludisme chez les enfants.

Accompagné de la Directrice régionale adjointe pour l'Asie du Sud-Est, Poonam Khetrapal Singh, Mme Chan a rencontré des responsables du gouvernement nord-coréen et les représentants des agences de l'ONU.

Elle a ensuite assisté à l'ouverture d'un centre de santé 'télémédical', c'est-à-dire un centre doté de technologies de communication et d'information qui permettent d'améliorer la qualité des soins. Par exemple, dans les zones isolées, ce type d'innovations permet aux agents de santé d'avoir accès aux formations et d'améliorer la veille sanitaire par la transmission des données.

Cependant, le système de santé nord-coréen doit être renforcé, a indiqué Mme Chan qui a pointé le manque de fonds pour équiper les structures de santé et les approvisionner en médicaments. Elle a constaté que la flexibilité du gouvernement quant à la création de partenariats notamment avec le Fonds mondial et l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination ont permis de financer d'importants programmes de santé.

La Directrice général de l'OMS a promis de travailler à la mobilisation de fonds auprès des bailleurs internationaux. Mais elle a aussi souligné l'importance de la transparence concernant l'utilisation des fonds et de la qualité des données lors de la mise en œuvre des programmes.

Le rôle de l'ONU en Corée du Nord est essentiel pour l'assistance humanitaire même si des efforts supplémentaires sont nécessaires, a conclu Mme Chan.

Cette visite survient après que le Rapporteur spécial de l'ONU pour la RPDC, Vitit Muntarbhorn, a déploré les violations récurrentes des droits de l'homme dans le pays, lors de la présentation en mars dernier de son rapport devant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.