Soudan : Le Conseil de sécurité proroge d'un an le mandat de la MINUS

29 avril 2010

Le Conseil de sécurité a prorogé d'un an, jusqu'au 30 avril 2011, le mandat de la Mission des Nations Unies au Soudan (MINUS), jugeant sa présence toujours indispensable dans ce pays où des élections se sont tenues en avril dans le cadre de l'Accord de paix global de 2005 qui a mis fin à une longue guerre civile entre le Nord et le Sud-Soudan.

Dans sa résolution 1919 (2010) adoptée jeudi à l'unanimité, le Conseil constate que « la situation au Soudan continue de menacer la paix et la sécurité internationales ».

Il déplore « la persistance du conflit et de la violence au niveau local, qui touchent les civils, spécialement au Sud-Soudan, et insiste sur l'importance pour la MINUS d'utiliser pleinement son autorité et ses capacités pour prendre les mesures nécessaires afin de renforcer la sécurité de la population civile, des acteurs des secteurs humanitaires et du développement ainsi que du personnel des Nations Unies face à la menace imminente de violence ».

La résolution « engage la MINUS à mettre en place une stratégie de protection des civils » et l'exhorte « vivement à renforcer sa présence dans les zones présentent un risque élevé de conflit localisé, y compris par des patrouilles fréquentes ».

Le Soudan a organisé en avril la première élection présidentielle pluraliste depuis 24 ans. Les Soudanais étaient également appelés à élire les gouverneurs et les députés, ainsi que le président du Sud-Soudan, région qui jouit d'un statut d'autonomie.

L'Accord de paix global prévoit l'organisation en 2011 de référendums sur l'auto-détermination du Sud-Soudan et sur le territoire d'Abyei.

Le Conseil de sécurité demande que la MINUS joue un rôle de premier plan dans les efforts faits par la communauté internationale pour apporter de l'aide afin d'appuyer la préparation des référendums en 2011. Il prie aussi instamment la communauté internationale de fournir une assistance technique et matérielle afin d'appuyer les référendums et les consultations populaires.

Le Conseil de sécurité encourage enfin la Mission à collaborer étroitement avec les Forces armées soudanaises et l'Armée populaire de libération du Soudan afin de relancer le processus de désarmement, de démobilisation et de réintégration, et à contribuer au désarmement volontaire et à la collecte et à la destruction d'armes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Soudan : Ban espère que les élections aideront à la mise en œuvre de l'Accord de paix

A la suite de l'annonce des résultats des élections soudanaises par la Commission nationale électorale, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a souhaité que ces élections contribuent à la mise en œuvre complète de l'Accord de paix global de 2005 qui a mis fin à la guerre civile entre le Nord et le Sud-Soudan.