CNUCED : Une Ougandaise reçoit le prix de la meilleure femme chef d'entreprise

27 avril 2010

Une Ougandaise, Beatrice Ayuru Bvaruhanga, a reçu le Prix Empretec 2010 de la femme chef d'entreprise par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) pour avoir créé un établissement scolaire dans le nord de l'Ouganda.

Une Ougandaise, Beatrice Ayuru Bvaruhanga, a reçu le Prix Empretec 2010 de la femme chef d'entreprise par la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) pour avoir créé un établissement scolaire dans le nord de l'Ouganda.

« J'étais amère avec tous les problèmes autour de moi et spécialement à l'égard de ma propre famille qui n'avait jamais encouragé l'éducation des filles », a déclaré la gagnante du prix lors de la cérémonie de remise du prix à Genève en Suisse.

L'école de Mme Bvaruhanga compte 1.500 élèves. La principale qualité de l'établissement est d'intégrer une section maternelle, une école primaire, un collège et un lycée. La fondatrice de l'école prévoit de créer une université. « Etant une femme d'une zone ravagée par la guerre, j'essaie de faire la différence pour la vie des enfants des zones ravagées par la guerre », a dit Mme Bvaruhanga.

Le prix lui a été remis par l'ambassadeur de la République dominicaine, Luis Piantini Munnigh. Une bourse d'étude de 6.000 dollars a été remise par la Première dame de la République dominicaine, Margarita Cedeno de Fernandez.

Mme Cedeno de Fernandez a félicité la gagnante mais également les deux femmes arrivées en deuxième et troisième positions, une femme du Chili et une autre du Botswana. « Elles sont un exemple pour les femmes du monde entier », a-t-elle dit par vidéo conférence lors de la cérémonie.

Les gagnants ont été choisis par un panel de 20 personnes composé d'entrepreneurs, de directeurs et de spécialistes du genre.

Pour faire leur choix, les experts se sont appuyés sur des critères tels que l´esprit d´entreprise des candidates, les résultats atteints dans leur société, le rayonnement au niveau local, national ou international, l´originalité et la qualité des produits ou des services proposés.

Les petites et moyennes entreprises (PME) sont essentielles au développement économique équilibré et durable. Dans les pays industrialisés, les PME représentent environ 95% du tissu industriel. Dans les pays en développement, elles sont souvent encore trop peu nombreuses. Ce qui distingue les finalistes du prix Empretec de la CNUCED, « c´est leur capacité de vaincre les obstacles que ces petites entreprises rencontrent habituellement dans ces pays », estime l'agence onusienne.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

En visite dans les pays du Golfe, Pillay plaide pour les droits des femmes

En visite dans six Etats du Golfe, la Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a encouragé ce week-end les autorités de ces pays à accélérer le rythme des réformes en matière de droits des femmes qui sont toujours victimes de discriminations.