Ban soulagé d'apprendre la libération des Casques bleus enlevés au Darfour

27 avril 2010

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est grandement soulagé d'apprendre la libération des quatre Casques bleus d'Afrique du Sud qui avaient été enlevé au Darfour il y a deux semaines, a dit mardi son porte-parole.

M. Ban « apprécie les efforts faits par le gouvernement du Soudan pour garantir la libération sains et saufs de ces quatre officiers de police servant au sein de la Mission de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD) », a-t-il ajouté dans un communiqué. « Il insiste une fois encore auprès de toutes les parties sur l'importance de garantir la sécurité de tous les personnels de l'ONU et d'autres organisations qui sont sur le terrain pour aider les gens du Darfour ».

Les quatre Casques bleus, deux hommes et deux femmes, qui avaient été enlevés à Nyala le 11 avril, sont apparemment en bonne santé. Ils vont toutefois subir un examen médical pour faire le point.

Le Secrétaire général a également remercié le gouvernement d'Afrique du Sud pour avoir apporté son aide pour leur libération.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Darfour : Libération des quatre Casques bleus enlevés il y a 16 jours

Quatre Casques bleus d'Afrique du Sud ont été libérés lundi sains et saufs au Darfour (Soudan) après avoir été retenus en captivité par leurs ravisseurs pendant seize jours, a annoncé la Mission Union africaine-ONU dans cette région (MINUAD).