Prendre soin de la Terre est crucial pour le développement, selon Ban

22 avril 2010

A l'occasion de la Journée internationale de la Terre nourricière célébrée jeudi, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rappelé qu'il était crucial de respecter et de prendre soin de la Terre afin de réaliser les objectifs en matière de développement et garantir santé et bien-être aux habitants de la planète.

Le développement durable est l'un des huit Objectifs du Millénaire pour le développement que les dirigeants mondiaux se sont promis d'atteindre d'ici à 2015. Les autres objectifs concernent la lutte contre la pauvreté, la faim et les maladies.

« Sans un développement durable, nous aurons peu d'espoir d'atteindre nos objectifs de réduction de la pauvreté et de la faim et d'amélioration de la santé et du bien-être humain », a dit M. Ban dans un message.

Selon lui, la Terre est sous pression. « Nous avons de plus en plus des exigences à son égard qui ne sont pas raisonnables et elle montre des signes de surcharge », a-t-il dit. « Pendant toute l'histoire humaine, nous avons été dépendants de la générosité de la nature pour notre subsistance, notre bien-être et notre développement. Trop souvent, nous avons dépensé le capital naturel sans le remplacer. Nous commençons maintenant à voir les conséquences de notre incapacité à protéger notre investissement ».

D'après le Secrétaire général, le changement climatique et la destruction de la couche d'ozone en sont les exemples les plus frappants, notant que la biodiversité est en déclin rapide, que l'eau et les ressources marines sont de plus en plus polluées, et que les sols et les zones de pêche deviennent de plus en plus stériles.

« L'impact de notre négligence est surtout ressenti par les gens les plus vulnérables dans le monde », qui, s'ils veulent sortir de la pauvreté, ont besoin au minimum d'une terre fertile, d'une eau propre et d'un assainissement approprié, a noté M. Ban, qui a appelé « tous les gouvernements, les entreprises et les citoyens du monde à donner à notre Terre nourricière le respect et les soins qu'elle mérite ».

Le Secrétaire général a par ailleurs participé jeudi à Times Square, à New York, à une commémoration spéciale du 40e anniversaire de la Journée de la Terre.

L'Assemblée générale de l'ONU avait adopté l'an dernier une résolution proclamant le 22 avril comme la Journée internationale de la Terre nourricière, exprimant sa conviction que pour réaliser un juste équilibre entre les besoins économiques, sociaux et environnementaux des générations présentes et futures, « il est nécessaire de promouvoir l'harmonie entre la nature et la Terre ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Rwanda sera le pays hôte de la Journée mondiale de l'environnement 2010

Le Rwanda sera le pays hôte de la Journée mondiale de l'environnement en 2010, célébrée le 5 juin, a annoncé mercredi le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE).