Vers une nouvelle Convention sur les activités des sociétés de sécurité

9 avril 2010

Le Groupe de travail des Nations Unies sur l'utilisation de mercenaires tiendra sa dernière réunion la semaine prochaine à Genève pour tenter d'élaborer une nouvelle Convention internationale sur la régulation des activités des sociétés militaires et de sécurité privée.

« Le Groupe a évalué l'impact sur les droits de l'homme des activités des mercenaires et des sociétés militaires et de sécurité privée, ainsi que leur manque de responsabilité, tout en plaidant pour une régulation, une surveillance et un suivi plus importants aux niveaux national et international », a expliqué un communiqué publié à Genève.

La réunion du Groupe de travail se tiendra dans la ville suisse du 12 au 19 avril avant de soumettre un rapport final sur un instrument légal sur ce sujet. Ce rapport sera présenté au Conseil des droits de l'homme en septembre 2010.

Le Groupe de travail sur l'utilisation de mercenaires réunit cinq experts indépendants : la Fidjienne Shaista Shameem, la Colombienne Amada Benavides de Perez, l'Espagnol Jose Luis Gomez del Prado, le Russe Alexander Nikitin et la Libyenne Najat-al-Hajjaji.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Iraq : La fusillade impliquant Blackwater ne doit pas rester impunie, selon des experts

Le Groupe de travail des Nations Unies sur l'utilisation de mercenaires a appelé jeudi les gouvernements des Etats-Unis et d'Iraq à coopérer pour s'assurer que ne reste pas impunie une fusillade à Bagdad en 2007 dans laquelle avaient été impliqués des employés de la société privée de sécurité américaine Blackwater.