Le Conseil de sécurité ému par le décès d'un ex-ambassadeur de l'Union soviétique

8 avril 2010

Le Conseil de sécurité s'est déclaré jeudi « profondément ému » par le décès de l'ancien ambassadeur de l'union soviétique Anatoli Dobrynine, soulignant sa « contribution significative à la promotion de la coopération internationale ».

Dans une déclaration à la presse lue par la Présidence du Conseil de sécurité pour avril, les membres du Conseil ont exprimé « leurs sincères condoléances à la famille d'Anatolyi Dobrynine, ainsi qu'au gouvernement de la Fédération de Russie. »

Au cours de sa carrière, M. Dobrynine a servi comme Secrétaire général adjoint des Nations Unies. Mais c'est surtout en tant qu'ambassadeur de l'Union soviétique à Washington qu'il s'est distingué. A ce poste, « il a joué un rôle de premier plan pour préserver le monde d'une catastrophe nucléaire lors de la crise d'octobre 1962 », rappelle la déclaration du Conseil.

Selon la presse, M. Dobrynine, qui est décédé à l'âge de 91 ans, avait été nommé ambassadeur aux Etats-Unis en 1962, peu de temps avant la crise des missiles à Cuba, et est resté à ce poste jusqu'en 1986.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban salue le nouveau Traité de désarmement entre les Etats-Unis et la Russie

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a salué la conclusion vendredi de négociations entre les Etats-Unis et la Fédération de Russie concernant l'accord qui doit succéder au Traité sur la réduction et la limitation des armements stratégiques offensifs (START) signé en 1991 par George Bush père et Mikhaïl Gorbatchev.