ONUDC : Plus de politiques sociales sont nécessaires contre la drogue et le crime

8 avril 2010

Le renforcement des politiques de santé, de sécurité et de justice est une des principales solutions pour résoudre les problèmes de drogue, de crime et de terrorisme, estime le rapport annuel 2010 de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) présenté jeudi par le Directeur exécutif de l'ONUDC, Antonio Maria Costa, à Vienne en Autriche.

« Ce rapport montre que la santé, la sécurité et la justice sont les antidotes contre la drogue, le crime et le terrorisme », a déclaré M. Costa.

L'accès au traitement curatif pour soigner les toxicomanes, la réduction de l'insécurité et l'amélioration de la justice sont les principales pistes d'action développées par le rapport. Agrémenté de photos, le document explique les mécanismes du trafic de drogues et du crime organisé en publiant notamment les témoignages d'un ancien trafiquant de drogue, d'un employé de prison, d'un cultivateur de cacao et d'un toxicomane guéri.

L'ONUDC insiste également sur le danger grandissant que représente le crime organisé. Le sujet a plusieurs fois été débattu au Conseil de sécurité de l'ONU ces six derniers mois et sera sérieusement étudié lors du douzième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale qui se déroulera dans la ville de Salvador au Brésil du 12 au 19 avril.

Le problème sera aussi abordé lors de la cinquième session de la Conférence des Parties à la Convention de Palerme contre la criminalité transnationale organisée qui aura lieu à Vienne, en Autriche en octobre prochain.

La Convention de Palerme aura 10 ans en 2010 « qui doit être l'année du renforcement de la réponse internationale au crime organisé », a dit M. Costa.

« Le rapport de l'ONUDC démontre l'extraordinaire travail accompli par ce petit bureau », a dit le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, en visite officielle en Autriche. Cette agence est la preuve que l'ONU « peut fournir une assistance sur le terrain pour sauver des gens de la détresse de la drogue et du crime », a-t-il ajouté.

« Actuellement les ressources disponibles sont une goutte d'eau comparée à la gigantesque menace à laquelle nous faisons face », a déploré M. Costa.

Dans ce rapport, « il y a beaucoup de mauvaise nouvelles sur la drogue et le crime », a dit M. Costa. Mais ces menaces peuvent être combattues en « améliorant la santé, la sécurité et la justice pour tous », a-t-il conclu.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Drogue : Les pays en développement face à une catastrophe sanitaire

Les pays en développement sont confrontés à une catastrophe sanitaire liée à la consommation de drogue, a alerté lundi le Directeur général de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Antonio Maria Costa, lors de la 53ème session de la Commission de l'ONU sur les drogues narcotiques à Vienne.