Eau : Le manque d'installations dans les écoles menace la vie des enfants

5 avril 2010
Un petit garçon boit de l'eau à l'aide d'une feuille d'arbre

Dans 60 pays en voie de développement, plus de la moitié des écoles primaires n'ont pas d'installations d'eau potable et les deux tiers n'ont pas d'infrastructures d'assainissement, selon un nouveau rapport publié lundi par le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) à la conférence internationale sur l'aide humanitaire et de développement à Dubaï.

Dans 60 pays en voie de développement, plus de la moitié des écoles primaires n'ont pas d'installations d'eau potable et les deux tiers n'ont pas d'infrastructures d'assainissement, selon un nouveau rapport publié lundi par le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) à la conférence internationale sur l'aide humanitaire et de développement à Dubaï.

« Des millions d'enfants dans les pays en voie de développement sont scolarisés dans des écoles où il n'y pas d'eau potable ou des latrines propres », a déploré le Directrice régionale de l'UNICEF pour le Moyen-Orient et le Nord de l'Afrique, Sigrid Kaag. « Chaque enfant a le droit d'être scolarisé dans une école où il y a de l'eau potable, des installations d'assainissement et de l'éducation à l'hygiène », a-t-elle plaidé.

On estime que l'absence de ces installations provoque chaque année le décès de 1,5 million d'enfants de moins de 5 ans qui meurent de la diarrhée. Environ 400 millions d'écoliers souffrent de vers.

Le rapport indique que lorsque le lavage des mains est effectué en milieu scolaire, on observe une réduction de 30% des cas de diarrhée.

L'existence de latrines séparées pour les filles et les garçons facilite la scolarisation des filles et améliore leurs résultats scolaires, estime l'UNICEF.

Selon le rapport, la sensibilisation des enfants sur les gestes d'hygiène adéquats contribue au changement de comportement de la communauté toute entière.

Le rapport recommande l'action immédiate des dirigeants politiques, des directeurs d'écoles, des communautés et des parents et exhorte les gouvernements à augmenter les investissements destinés à l'eau et l'assainissement dans les écoles.

« Fournir des installations d'eau et d'assainissement va contribuer à réaliser les l'Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) relatifs à l'accès universel à l'école primaire et à la réduction de la mortalité infantile », a conclu Mme Kaag.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.