Côte d'Ivoire : L'ONUCI suit de près les consultations entre Gbagbo et Campaoré

1 avril 2010

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) suit très attentivement les consultations qui devaient avoir lieu jeudi à Bobo Dioulasso, au Burkina Faso, entre le Président ivoirien Laurent Gbagbo et son homologue burkinabé Blaise Compaoré, qui est le médiateur dans le conflit ivoirien.

L'ONUCI réitère la mise à disposition d'un appui technique et logistique pour soutenir l'organisation d'élections en Côte d'Ivoire, a dit le porte-parole de la mission onusienne, Hamadoun Touré, lors d'une conférence de presse à Abidjan.

Le 17 mars, le Représentant spécial de l'ONU pour la Côte-d'Ivoire, Choi Young-Jin, avait exprimé devant le Conseil de sécurité de l'ONU ses regrets quant au nouveau report des élections présidentielles ivoiriennes.

Malgré tout, selon M. Touré, l'ONUCI est prête à appuyer la nouvelle direction de la Commission électorale indépendante (CEI) et à faciliter la reprise du contentieux sur l'inscription sur la liste électorale. Dans ce cadre, elle assure le Président de la CEI, Youssouf Bakayoko, que les ressources humaines, matérielles et logistiques de la Mission seront mises à contribution.

Par ailleurs, Choi Young-Jin a rencontré jeudi le Président du Congrès panafricain des jeunes et des patriotes (COJEP), Charles Blé Goudé. « Le Représentant spécial, qui a déjà rencontré les leaders des jeunes du RDR et du PDCI est disposé à recevoir les autres représentants d'organisations de jeunesse qui en exprimeraient le désir », a dit le porte-parole.

L'ONUCI a mis en place une série d'activités et de projets en faveur de l'organisation d'un scrutin apaisé, a-t-il souligné. Un atelier réunissant une soixantaine d'artistes ivoiriens et un tournoi de football en faveur de la paix ont été organisés la semaine dernière ainsi qu'un séminaire rassemblant la société civile de sept localités et une formation des medias locaux sur le processus électoral.

Toutes ces initiatives apparemment éclatées visent le même objectif autour de trois principes cardinaux : maintenir la paix et la sécurité ; préserver les acquis, y compris la liste électorale provisoire et produire la liste électorale définitive le plus tôt possible, a expliqué le porte parole de l'ONUCI.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Côte-d'Ivoire : L'ONU déplore le nouveau report des élections présidentielles

Le Représentant spécial de l'ONU pour la Côte-d'Ivoire, Choi Young-Jin, a exprimé mercredi devant le Conseil de sécurité ses regrets quant au nouveau report des élections présidentielles ivoiriennes.