Népal : L'UNESCO lutte contre l'analphabétisme dans les zones rurales et pauvres

30 mars 2010

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a lancé mardi au Népal un projet d'alphabétisation des populations les plus pauvres par la mise en place de cours de lecture et d'écriture cofinancés par le gouvernement du Japon.

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a lancé mardi au Népal un projet d'alphabétisation des populations les plus pauvres par la mise en place de cours de lecture et d'écriture cofinancés par le gouvernement du Japon.

« Ce projet innovant, dispensé en langue maternelle, va améliorer l'alphabétisation de base des communautés rurales », a déclaré le Représentant de l'UNESCO au Népal, Axel Plathe.

Le projet consiste à réduire la pauvreté et à autonomiser les populations des zones rurales isolées au travers de l'alphabétisation. Environ 1.000 jeunes filles et femmes illettrées vont bénéficier de ces cours dispensés par 50 formateurs locaux.

Le projet vise spécifiquement les districts de Dhanusa et Kapilbastu qui ont un taux de d'alphabétisation chez les adultes de seulement 48%, bien inférieur au taux national.

Selon un rapport national, le taux d'alphabétisation en zone urbaine est de 73% contre 43% pour les zones rurales. Savoir lire et écrire est largement lié aux revenus puisque 72% des Népalais les plus riches sont alphabétisés contre 23% pour les plus pauvres. Enfin, l'étude révèle qu'il existe des disparités liées au genre : seulement 43,3% des femmes sont alphabétisées contre 70,7% des hommes.

Ces cours contribueront à limiter ces disparités en fournissant aux populations les plus pauvres, en milieu rural et spécifiquement aux jeunes filles et aux femmes la possibilité de savoir lire et écrire.

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, avait présenté en décembre 2009 le Rapport mondial sur l'apprentissage et l'éducation des adultes (GRALE), qui indique que l'apprentissage des adultes souffre d'un manque chronique de financement.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

UNESCO : L'éducation des adultes doit devenir une réalité pour tous

La directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a appelé cette semaine à faire de l'apprentissage tout au long de la vie une réalité pour tous, lors de la Sixième Conférence internationale sur l'éducation des adultes (CONFINTEA VI) qui se tient à Belém, Brésil, du 1er au 4 décembre.