Afghanistan : Plus de 110.000 mines déjà neutralisées en 2010

29 mars 2010

Le Centre d'action anti-mines soutenu par les Nations Unies en Afghanistan a détruit près de 112.000 différents types d'explosifs dans les deux premiers mois de cette année et pourrait faire beaucoup plus avec des fonds supplémentaires, a souligné lundi l'un de ses hauts responsables.

« Il ne faut que 277 dollars pour se débarrasser de chaque mine, ce n'est donc pas très cher », a précisé le Directeur des programmes du Centre de coordination de l'action anti-mines de l'Afghanistan, Haider Reza, lors d'une conférence de presse à Kaboul.

Il a ajouté qu'une superficie d'environ 600 kilomètres carrés devait encore être nettoyée de mines et de restes explosifs de guerre (REG). Avec une moyenne de 120 kilomètres traités par an, cela réclamerait donc jusqu'à six ans de travail pour un coût de 500.000 dollars.

En janvier et février de cette année, le centre a neutralisé 1.727 mines antipersonnel, 135 mines antichars et plus de 110.000 différents types de restes explosifs de guerre dans 19 communautés. En outre, 50.000 personnes, dont des femmes et des enfants, ont été sensibilisés et éduqués au danger des mines.

La majorité des mines trouvées proviennent de l'ancienne Union soviétique mais certaines sont également d'origine italienne, iranienne ou britannique.

M. Reza a aussi indiqué que les incidents impliquant des engins explosifs improvisés sont en augmentation, en particulier dans le sud et dans les provinces de Helmand et de Kandahar, où les talibans sont bien implantés. Dans les premiers mois de l'année, 74 personnes ont été tuées ou blessées par des explosions.

M. Reza a annoncé que la priorité de son bureau pour cette année est d'élargir ses opérations communautaires de déminage dans tout le pays.

«En formant les jeunes des communautés, en offrant un petit salaire et en louant les véhicules au sein des communautés, nous injectons en fait des liquidités dans la collectivité, et c'est bien sûr une forme d'encouragement et d'incitation pour que les jeunes ne se tournent pas vers les forces d'opposition », a-t-il souligné.

Le Centre supervise également un programme de sensibilisation aux dangers des mines et un programme traditionnel d'action anti-mines mené ces 20 dernières années.

La conférence de presse s'inscrit dans la perspective de la Journée internationale de sensibilisation aux mines et à l'assistance à la lutte anti-mines, qui est célébrée dans le monde entier le 4 avril.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'ONU appelle les Etats à agir pour secourir les victimes de mines antipersonnel

La Haute commissaire adjointe aux droits de l'homme, Kyung-wha Kang, a appelé jeudi les Etats et la communauté internationale doivent agir avec détermination pour aider les victimes de mines antipersonnel, au cours d'un sommet sur le sujet à Carthagène (Colombie).