Tchad : 74 tout-terrains pour la force tchadienne chargée de la sécurité des réfugiés

23 mars 2010

Le Détachement intégré de Sécurité (DIS), la force tchadienne chargée de la protection des réfugiés et des personnes déplacées dans l'est du pays, s'est vu remettre mardi 74 véhicules tout-terrain par la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT).

Le Détachement intégré de Sécurité (DIS), la force tchadienne chargée de la protection des réfugiés et des personnes déplacées dans l'est du pays, s'est vu remettre mardi 74 véhicules tout-terrain par la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT).

« Ces véhicules achetés grâce au Fonds fiduciaire des Nations Unies, viennent s'ajouter à un parc automobile déjà important du DIS et permettront de renforcer ses activités opérationnelles », a souligné un communiqué transmis par la Mission à N'Djamena.

Le DIS joue un rôle clé dans la sécurisation des camps de réfugiés et des sites de déplacés où vivent plusieurs centaines de milliers de personnes vulnérables composées en grande partie de femmes et d'enfants à l'est du pays.

La cérémonie de remise des clés de ces véhicules entre la MINURCAT et le DIS coïncide avec l'arrivée au Tchad d'une délégation du siège des Nations Unies chargée de poursuivre les discussions avec les autorités tchadiennes sur le devenir de la MINURCAT.

Le Tchad souhaite en effet le départ de la Mission alors que le mandat de cette dernière a récemment été prorogé jusqu'au 15 mai 2010.

La délégation qui est conduite par le Sous-secrétaire général des Nations Unies, Youssef Mahmoud, séjournera dans la capitale tchadienne jusqu'au 31 mars.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Tchad et Centrafrique : La Mission de l'ONU prolongée pour deux mois

Le Conseil de sécurité a prorogé vendredi, jusqu'au 15 mai 2010, le mandat de la Mission des Nations Unies en République centrafricaine et au Tchad (MINURCAT), une prorogation technique à laquelle le gouvernement tchadien avait donné son accord malgré son souhait de voir la Mission se retirer du pays.