ONUDI : La Chine devient le 2e producteur de biens manufacturés au monde

3 mars 2010

La Chine est désormais le deuxième pays au monde producteur de biens manufacturés et dépasse ainsi le Japon, selon un rapport publié mercredi par l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI).

Le rapport se base sur l'indicateur de valeur ajoutée par les produits manufacturés (MVA). En 2009, le MVA de la Chine a atteint 15,6% alors que celui du Japon était de 15,4%, les Etats-Unis gardant toujours la première place du classement avec un MVA à 19%. Ces trois pays réunis représentent la moitié de la production de biens manufacturés du monde.

Les conclusions du rapport suggèrent que si la Chine est passée devant le Japon sur la quantité de produits manufacturés, le Japon est toujours le second pays le plus industrialisé au monde si l'on considère le MVA par habitant. Il atteint presque 9.000 dollars pour le Japon alors que la Chine plafonne à 700 dollars.

L'ONUDI souligne également que les effets de la crise financière globale ont davantage affecté les pays développés que les pays en voie de développement. Parmi le top 10, on constate l'introduction de deux nouveaux pays émergents, l'Inde et le Brésil, qui sont respectivement à la neuvième et la dixième place.

Ce rapport annuel recense et compare des statistiques actualisées de plus de 70 pays sur l'activité industrielle. L'ONUDI est l'organisation des Nations unies chargée de promouvoir le développement industriel pour la réduction de la pauvreté et le développement durable.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'industrialisation de l'Afrique est la clé de son intégration dans l'économie mondiale

La poursuite de l'industrialisation de l'Afrique est fondamentale pour assurer l'intégration de son économie dans le reste de l'économie mondiale, a déclaré mercredi à Vienne le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), Kandeh K. Yumkella.