John Holmes à Tel-Aviv et Jérusalem après Gaza

3 mars 2010

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires, John Holmes, s'est rendu mercredi à Tel-Aviv et à Jérusalem, au lendemain d'une visite dans le territoire palestinien de Gaza, où il a estimé que le blocus israélien était inacceptable.

M. Holmes a constaté de ses propres yeux mardi les conditions de vie à Gaza, un an après la fin de l'offensive militaire israélienne contre le territoire intitulée « Plomb durci », ainsi que les efforts locaux pour atténuer les souffrances de la population.

A Beit Hanoun et Izbet Abed Rabbu, le Secrétaire général adjoint a rencontré des familles dont les maisons ont été détruites lors du conflit. Il a pu constater comment des débris et de la boue étaient utilisés pour construire des abris temporaires et des réservoirs d'eau, alors que l'importation de pratiquement tous les matériaux de construction à Gaza est interdite.

« J'ai beaucoup d'admiration pour la résistance et l'ingéniosité des résidents de Gaza pour tenter de faire face aux circonstances actuelles », a dit M. Holmes. « Le travail des agences humanitaires pour assister ceux qui ont dû endurer des épreuves est aussi remarquable. Cependant, il est troublant de voir que plus d'un an après l'Opération plomb durci, le blocus inacceptable continue et tout ce que nous pouvons offrir à la population de Gaza se limite à des abris temporaires et à une assistance d'urgence », a-t-il ajouté. « Aucune construction d'importance n'a encore commencé. J'ai pu voir moi-même aujourd'hui l'érosion continue des conditions de vie et de la capacité des gens à mener une vie semblant normale ».

Mardi après-midi, M. Holmes a discuté des conditions socio-économiques à Gaza avec des membres de la société civile et du secteur privé. Il a aussi rencontré des membres de la communauté humanitaire, qui ont souligné leurs préoccupations croissantes sur l'absence d'espoir concernant des changements significatifs et la réduction de l'espace humanitaire.

Lors d'une conférence de presse, John Holmes a insisté sur le caractère inacceptable du blocus. Il a aussi rappelé le cas de Gilad Shalit, ce soldat israélien qui est détenu depuis près de quatre ans. Il a appelé à sa libération immédiate.

M. Holmes est arrivé dimanche en Israël pour une visite de quatre jours dans ce pays et dans le Territoire palestinien occupé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Gaza : Le blocus perpétue la contrebande et l'économie souterraine

Le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordonnateur de l'aide d'urgence des Nations Unies, John Holmes, arrivé dimanche à Jérusalem, a estimé que le blocus israélien à l'encontre de Gaza ne faisait que perpétuer la contrebande vers le territoire palestinien, minant le développement d'une économie réelle.