Népal : L'ONU déplore l'assassinat d'un journaliste

3 mars 2010

Le Haut commissariat aux Droits de l'Homme (HCDH) a exprimé son inquiétude sur l'assassinat par balle lundi d'un journaliste, Arun Singhanyia, qui était président d'un groupe de presse, le Janakpur Today Media Group.

Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a exprimé son inquiétude sur l'assassinat par balle lundi d'un journaliste, Arun Singhanyia, qui était président d'un groupe de presse, le Janakpur Today Media Group.

« Le HCDH déplore ce meurtre », a déclaré mercredi un responsable du HCDH au Népal, Andrew Palmer. « La protection des journalistes est d'une importance suprême dans une société démocratique et les acteurs étatiques et non-étatiques doivent respecter la liberté de la presse et soutenir l'instauration de médias libres et indépendantes », a-t-il ajouté.

Le HCDH réclame qu'une enquête soit menée pour faire toute la lumière sur cet assassinat. L'Etat doit être en mesure de protéger les journalistes, souligne-t-il.

Ce crime survient un an après l'assassinat d'une journaliste du même groupe de presse, Uma Singh, et un mois après le meurtre d'un patron de presse, Jamim Shah.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Népal : L'ONU condamne un assassinat et des menaces contre des journalistes

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné mardi l'assassinat le 7 février de Jamin Shah, propriétaire d'un média népalais à Katmandou, et exprimé sa préoccupation après des menaces à l'encontre de plusieurs journalistes dans le pays.