L'UNESCO condamne l'assassinat d'un journaliste pakistanais

26 février 2010

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné vendredi l'assassinat du journaliste de télévision pakistanais Ashiq Ali Mangi, abattu le 17 février à l'extérieur du club de la presse de son district dans la province du Sind, au sud du Pakistan.

La Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné vendredi l'assassinat du journaliste de télévision pakistanais Ashiq Ali Mangi, abattu le 17 février à l'extérieur du club de la presse de son district dans la province du Sind, au sud du Pakistan.

« Je condamne l'assassinat d'Ashiq Ali Mangi », a déclaré la Directrice générale. « Les attaques contre les journalistes constituent une menace grave et inacceptable contre la démocratie, qui repose sur ce droit de l'homme fondamental qu'est la liberté d'expression. Le fait que de tels crimes restent impunis mine le respect pour les droits de l'homme et l'Etat de droit. Je me félicite des déclarations des autorités pakistanaises indiquant que ce crime brutal ferait l'objet d'une enquête approfondie et que les coupables seraient traduits en justice. ».

Ashiq Ali Mangi se rendait à moto au Club de la presse de Khairpur, dans la ville de Gambat, au nord de Karachi, lorsqu'il a été abattu par deux hommes non identifiés qui ont pris la fuite, selon la presse locale. Reporter pour la chaîne de télévision privée Mehran TV, Ashiq Ali Mangi, âgé de 30 ans, aurait été visé en raison de sa couverture d'un conflit entre deux groupes ethniques locaux.

D'après le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), le Pakistan se classait au quatrième rang des pays les plus meurtriers pour les journalistes en 2009. Il se plaçait au dixième rang de l'index de l'impunité des pays ayant régulièrement échoué à élucider les assassinats de professionnels des médias depuis 1999.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.