Sierra Leone : Ban nomme l'Américaine Hollis Procureure du Tribunal spécial

22 février 2010

Le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a nommé l'Américaine Brenda Joyce Hollis comme Procureure du Tribunal spécial pour la Sierra Leone, qui a été mis en place en 2002 pour juger les responsables des crimes et des atrocités perpétrés pendant la guerre civile qui a déchiré ce pays.

Depuis 2007, Brenda Hollis travaillait au sein du Bureau du procureur du Tribunal spécial, ou elle dirigeait l'équipe qui poursuivait Charles Taylor, l'ancien président du Liberia accusé de crime de guerres et crimes contre l'humanité.

Auparavant, de 2001 à 2007, elle a été consultante en droit international et procédure criminelle. Pendant cette période, elle a formé des juges, des procureurs et des enquêteurs travaillant pour des cours et tribunaux internationaux en Indonésie, en Iraq et au Cambodge. Elle a également aidé des victimes de crimes internationaux en République démocratique du Congo et en Colombie à soumettre leurs demandes d'enquêtes auprès de la Cour pénale internationale de La Haye.

Entre 1994 et 2001, elle a joué un rôle déterminant au sein du Tribunal pénal pour l'ex-Yougouslavie, notamment en tant que conseillère principale dans la préparation de l'affaire incriminant l'ancien président de Serbie, Slobodan Milosevic.

Le Tribunal spécial pour la Sierra Leone est un tribunal indépendant mis place conjointement par les Nations unies et le gouvernement de Sierra Leone. Son mandat est de juger les responsables des atrocités commises en Sierra Leone depuis le 30 novembre 1996.

Par manque de prisons aux normes internationales, huit détenus emprisonnés par le Tribunal spécial pour la Sierra Leone ont été transférés en septembre dernier au Rwanda afin de purger leurs peines. Le procès de M. Taylor est en cours et a été transféré à La Haye pour des raisons de sécurité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Sierra Leone : Le Tribunal spécial remet les clés de son centre de détention aux autorités

Le Tribunal spécial pour la Sierra Leone (TSSL), qui a jugé des crimes commis lors de la guerre civile dans ce pays dans les années 1990, a remis lundi les clés de son centre de détention au ministère de la justice sierra léonais qui va s'en servir comme prison pour femmes.