Armes à sous-munitions : Ban salue la prochaine entrée en vigueur de la Convention

17 février 2010
Une bombe à sous-munitions.

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, salue le dépôt du 30ème instrument de ratification de la Convention sur les armes à sous-munitions qui permet l'entrée en vigueur de cette Convention le 1er août 2010, a déclaré son porte-parole, Martin Nesirky.

« L'entrée en vigueur de la Convention, tout juste deux ans après son adoption, démontre l'aversion que le monde éprouve vis-à-vis de ces armes à l'impact dévastateur », a-t-il ajouté dans une déclaration publiée mardi à New York.

« Les armes à sous-munitions ne sont ni fiables ni précises. En période de conflit et longtemps après, elles mutilent et tuent des centaines de civils, y compris de nombreux enfants », a souligné M. Nesirky. « Elles ralentissent le relèvement post-conflit en rendant impraticables routes et terres pour les agriculteurs comme pour les travailleurs humanitaires ».

« Les Nations Unies sont fermement engagées à mettre fin à l'emploi, au stockage, à la production et au transfert d'armes à sous-munitions et à atténuer les souffrances qu'elles provoquent », a rappelé le porte-parole. Le Secrétaire général appelle par conséquent tous les États à devenir parties à la Convention dans les meilleurs délais, a-t-il ajouté.

Le texte de la Convention a été adopté par 107 États le 30 mai 2008 à Dublin, en Irlande, et a été signé par 94 Etats à Oslo les 3 et 4 décembre 2008.

Conformément à ses provisions, la Convention devait entrer en vigueur le premier jour du sixième mois suivant celui au cours duquel le trentième instrument de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion aurait été déposé. Il s'agira donc du 1er août 2010.

Selon l'article II de la Convention, « le terme arme à sous-munitions désigne une munition classique conçue pour disperser ou libérer des sous-munitions explosives dont chacune pèse moins de 20 kilogrammes, et comprend ces sous-munitions explosives ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.