Côte d'Ivoire : Ban Ki-moon exhorte la population à garder le calme

16 février 2010

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, exhorte la population ivoirienne à garder le calme et à s'abstenir de toute action qui pourrait causer de nouvelles violences après l'annonce de la dissolution du gouvernement et de la Commission électorale indépendante.

Dans un message publié lundi soir à New York par son porte-parole, il appelle également les dirigeants politiques ivoiriens et les autres parties prenantes nationales « à faire preuve de retenue, à éviter les mesures qui pourrait faire replonger le pays dans l'instabilité et à résoudre les défis actuels liés aux élections déjà maintes fois reportées par le dialogue, dans le cadre de l'Accord de paix d'Ouagadougou ».

M. Ban et son Représentant spécial pour la Côte d'Ivoire, YJ Choi, « suivent de près l'évolution de la situation en Côte d'Ivoire et poursuivent leurs consultations avec les parties prenantes ».

Lundi, YJ Choi a rencontré le Premier ministre ivoirien, Guillaume Soro. « « J'ai confiance qu'avec le sens politique raffiné et la culture de la non-violence du peuple et des protagonistes ivoiriens, nous arriverons à trouver une solution rapide dans le calme », a-t-il déclaré.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Côte d'Ivoire : L'ONUCI déplore des incidents liés au contentieux électoral

L'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) a déploré jeudi des incidents survenus à Katiola et à Divo, respectivement dans le nord et le sud du pays, et a encouragé toutes les parties à œuvrer pour un règlement responsable du contentieux électoral.