L'ONUDI va aider l'Inde à gérer ses déchets biomédicaux

11 février 2010

L'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI) a lancé jeudi un programme de soutien à l'Inde pour la gestion de ses déchets biomédicaux à hauteur de 40 millions de dollars.

« L'Inde a pris une position prédominante dans les domaines des médicaments et de la santé, et elle peut maintenant montrer au monde la qualité de son système de santé en mettant en place un mécanisme unique d'élimination des déchets », a estimé le Directeur général de l'ONUDI, Kandeh K. Yumkella.

« Chaque année, l'Inde produit plus de 300.000 tonnes de déchets médicaux », a-t-il rappelé. « Le projet écologique de l'ONUDI aidera à gérer et à éliminer de manière efficace les déchets dangereux ».

Le projet sera mis en place sur une durée de cinq ans dans les Etats du Gujarat, Karnataka, Maharashtra, Orissa et Punjab, avec comme organe national de mise en oeuvre l'Université de médecine M.S Ramaiah.

Le Directeur de l'ONUDI a appelé le secteur privé en Inde à y participer de manière active. Il a souligné que « dans les pays occidentaux, les entreprises privées sont souvent chargées de l'élimination des déchets biomédicaux, ce qui permet aux hôpitaux de se concentrer sur les questions médicales ».

Le projet aidera à réduire les polluants organiques persistants (POP), en particulier les dioxines et les furannes qui sont générés par les déchets biomédicaux lorsque ces derniers ne sont pas incinérés à une température supérieure à 1.000 degrés Celsius, comme requis.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

PNUE : Débris plastiques et ordures menacent les océans

Des vieux équipements de pêche aux sacs en plastiques en passant par les mégots de cigarette, c'est une marée montante de déchets marins qui menace les océans et les plages dans le monde entier, prévient le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) à l'occasion de la Journée mondiale de l'océan.