RDC : Inquiétude concernant les incursions armées dans des camps de déplacés

5 février 2010

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) a fait part vendredi de sa préoccupation concernant les incursions de groupes armés dans des camps de déplacés dans les provinces du Nord et Sud Kivu, à l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) a fait part vendredi de sa préoccupation concernant les incursions de groupes armés dans des camps de déplacés dans les provinces du Nord et Sud Kivu, à l'est de la République démocratique du Congo (RDC).

« Les incursions armées dans des camps par des parties belligérantes se produisent de façon régulière et les opérations humanitaires sont parfois directement affectées », a souligné OCHA.

Ainsi, le 15 janvier, dans le Nord Kivu, des éléments armés ont pris possession d'un camion appartenant à une organisation humanitaire, l'ont utilisé pour une incursion dans le camp de déplacés de Muhanga (territoire de Masisi), et ont fait usage de la violence contre des travailleurs humanitaires pour voler leurs effets personnels. « Cet incident a interrompu la distribution de denrées non alimentaires », a souligné OCHA.

Dans un incident séparé le 21 janvier dans le Nord Kivu, une incursion armée par des membres présumés des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) a eu lieu dans le camp de Nyange. Trois personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées. Selon des déplacés vivant dans le camp, l'incursion était destinée à recruter des hommes pour les forcer à travailler pour les FDLR.

« Les humanitaires appellent les parties belligérantes dans la région à agir d'une manière conforme aux normes internationales et nationales en matière de droits de l'homme, en particulier en ce qui concerne la protection des civils et la non-ingérence dans les opérations humanitaires », a déclaré OCHA.

Il y a actuellement 1,3 million de personnes déplacées dans les provinces du Nord et du Sud Kivu, dont 1 million l'ont été pendant l'année 2009.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : Nouveau déplacement de civils au Nord-Kivu, selon le HCR

Les opérations militaires et le banditisme des groupes armés dans la province instable du Nord-Kivu à l'est de la République démocratique du Congo (RDC) ont forcé des milliers de civils à quitter leur maison ces deux derniers mois, selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).