Ban à Chypre le 31 janvier pour soutenir les pourparlers de paix

28 janvier 2010

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, se rendra à Chypre du 31 janvier au 2 février pour apporter personnellement son soutien aux pourparlers de paix entre les dirigeants chypriotes grec et turc destinés à réunifier l'île divisée depuis plus de 30 ans, a annoncé son porte-parole, Martin Nesirky.

Lors de sa visite, le Secrétaire général aura des entretiens avec ces responsables ainsi qu'avec son Conseiller spécial pour Chypre, Alexander Downer, sur l'état d'avancement des pourparlers et sur la meilleure manière dont l'ONU peut continuer à assister les efforts entrepris, a dit M. Nesirky dans une déclaration publiée mercredi soir.

« La communauté internationale a une énorme bonne volonté à l'égard de Chypre et un grand intérêt à voir les Chypriotes arriver à une solution », a-t-il ajouté.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté une résolution le 14 décembre dernier dans laquelle il demande instamment une intensification des pourparlers entre les deux parties. A cette occasion, il a renouvelé le mandat de la force d'interposition de l'ONU jusqu'au 15 juin 2010. La résolution 1898 rappelle que l'objectif est de « parvenir à un règlement global fondé sur une fédération bicommunautaire et bizonale et sur l'égalité politique ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Ban consulte les dirigeants chypriotes avant la reprise de leurs pourparlers

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a eu des conversations téléphoniques séparées avec les dirigeants chypriotes grec et turc, alors que les deux parties doivent reprendre prochainement leurs pourparlers visant à mener à la réunification de l'île de Chypre.