Lutte contre le VIH/sida : Carla Bruni-Sarkozy et Melinda Gates en visite au Bénin

27 janvier 2010

La Première dame de France et Ambassadrice du Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme, est arrivée mercredi au Bénin, en compagnie de Melinda Gates, co-présidente de la Fondation Gates, afin de promouvoir les investissements dans la santé des femmes et des enfants.

« Aujourd'hui, le combat contre le sida permet d'améliorer la santé générale des mères et de leurs enfants », a assuré Mme Bruni-Sarkozy. « C'est pourquoi il est crucial de renforcer nos efforts et de continuer d'éduquer les femmes sur leur santé. Si nous faisons cela, nous pouvons éliminer la transmission du VIH de mère à enfant ».

De son côté, Melinda Gates a souligné que « le Fonds mondial sauve des vies en fournissant des équipements essentiels, des médicaments contre le HIV et des vaccins pour enfants, à ceux qui en ont le plus besoin ». « Toutefois, un soutien continu des pays donateurs et d'autres partenaires est nécessaire pour maintenir ces efforts », a-t-elle rappelé.

A la fin 2008, 45% des femmes séropositives enceintes bénéficiaient d'un traitement préventif, le Fonds mondial finançant plus de la moitié de ces traitements pour prévenir la transmission de mère à enfant.

Des investissements soutenus permettraient au monde d'atteindre son objectif d'éliminer cette transmission à l'horizon 2015.

Mme Bruni-Sarkozy et Mme Gates ont visité l'Auberge de l'Amour Rédempteur à Dangbo, dans la région Ouémé, qui offre un large éventail de services médicaux et maternels avec le soutien du Fonds mondial.

Selon le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), environ 69.000 personnes vivent actuellement avec la maladie au Bénin, 5.000 d'entre eux étant des enfants. Le taux de prévalence parmi les femmes est de 1,5%, ce qui représente près du double de celui des hommes. Le taux de prévalence moyen est de 1,2%.

Le Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme a accordé 140 millions de dollars au Bénin pour soutenir sa lutte contre le VIH/sida, dans le cadre de son Programme national de lutte contre la maladie.

« Le Bénin a fait des progrès énormes et intensifie ses efforts pour prévenir la transmission du VIH de la mère à l'enfant », a déclaré le Professeur Michel Kazatchkine, Directeur exécutif du Fonds, se félicitant de la visite de Carla Bruni-Sarkozy et de Melinda Gates.

Mme Bruni-Sarkozy a été nommée Ambassadrice mondiale du Fonds mondial pour la protection des mères et des enfants contre le sida en 2008. Depuis, elle s'est notamment rendue au Burkina-Faso et a lancé un appel aux dirigeants mondiaux durant l'Assemblée générale de l'ONU pour l'élimination de la transmission du virus de la mère à l'enfant à l'horizon 2015.

En plus de soutenir le Bénin dans sa lutte contre le VIH/sida, le Fonds mondial a également alloué des ressources au renforcement des programmes du pays contre le paludisme et la tuberculose, à hauteur respectivement de 83 et 17 millions de dollars, ce qui porte le montant total des financements accordé au Bénin à plus de 241 millions de dollars.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Sida : Ban appelle à protéger les droits des séropositifs

A l'occasion de la Journée mondiale de la lutte contre le sida célébrée chaque année le 1er décembre, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé mardi à agir pour protéger les droits des séropositifs qui sont encore trop souvent victimes de discriminations légale, sociale et économique à travers le monde.