Des célébrités grimpent le Kilimandjaro pour collecter de l'argent pour le HCR

11 janvier 2010
Le Mont Kilimandjaro au Kenya.

Des célébrités du monde du spectacle, dont l'actrice Jessica Biel et le rappeur Lupe Fiasco, tentent actuellement l'ascension du Kilimandjaro, le point culminant de l'Afrique avec une altitude de 5.895 m, pour faire connaître les problèmes d'accès à l'eau potable à travers le monde et pour collecter des fonds pour le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) et d'autres agences humanitaires.

Des célébrités du monde du spectacle, dont l'actrice Jessica Biel et le rappeur Lupe Fiasco, tentent actuellement l'ascension du Kilimandjaro, le point culminant de l'Afrique avec une altitude de 5.895 m, pour faire connaître les problèmes d'accès à l'eau potable à travers le monde et pour collecter des fonds pour le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) et d'autres agences humanitaires.

Le groupe est parti jeudi après-midi en empruntant la route Lemosho depuis la Morum Barrier gate, qui marque l'entrée sur le parc national du Kilimandjaro, et il est arrivé au camp Shira, pour une première nuit à plus de 3.350 mètres d'altitude en route vers le plus haut sommet du continent africain. Ils devraient arriver au pic Uhuru mardi matin avant d'entamer leur descente, a indiqué le HCR dans un communiqué.

Au côté de Jessica Biel et Lupe Fiasco se trouvent aussi l'acteur Emile Hirsch, l'exploratrice et militante écologique Alexandra Cousteau, l'environnementaliste Kick Kennedy, les photographes Michael Muller et Jimmy Chin, la chanteuse Santi White et l'actrice Isabel Lucas.

Le musicien Kenna est à l'origine de l'initiative « Summit on the Summit. ». Il est animé par le souvenir de son père dont l'enfance en Ethiopie, son pays natal, a été marquée par une grave maladie transmise par l'eau. Il participe à l'ascension, tout comme Elisabeth Gore, directrice exécutive pour les partenariats mondiaux à la Fondation des Nations Unies.

Le principal objectif de l'initiative « Summit of the Summit » vise à faire connaître au grand public la crise planétaire pour l'accès à l'eau potable, qui affecte plus d'un milliard de personnes à travers le monde, y compris des centaines de milliers de personnes déracinées de force et relevant de la compétence du HCR. Nombre d'entre elles vivent en Afrique.

Cette ascension doit permettre de collecter des fonds qui seront distribués via la Fondation des Nations Unies à différentes organisations, y compris le HCR, le programme Children's Safe Drinking Water (Accès à l'eau potable pour les enfants), l'ONG Water for People (De l'eau pour tous) et l'organisation Playpumps.

Régulièrement durant l'ascension, les grimpeurs doivent poster leurs impressions sur des blogs et envoyer de courts messages par twitter ainsi que des photos et des vidéos. Le grand public peut également effectuer des dons via le site Internet de l'événement, en sponsorisant chaque pied (30,5 cm) virtuellement gravi sur le flanc du Kilimandjaro.

Certains des randonneurs devraient se rendre ensuite dans un camp de réfugiés en Ethiopie, où des projets d'accès à l'eau potable menés par le HCR ont bénéficié tant aux personnes déracinées qu'à la population locale.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.