L'UNESCO condamne l'assassinat d'un journaliste bulgare

8 janvier 2010

La directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné vendredi l'assassinat du journaliste bulgare Bobi Tsankov, spécialiste du crime organisé, qui a été abattu par deux inconnus le 5 janvier à Sofia. Il était l'auteur d'un livre et d'une série d'articles sur la mafia en Bulgarie.

La directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné vendredi l'assassinat du journaliste bulgare Bobi Tsankov, spécialiste du crime organisé, qui a été abattu par deux inconnus le 5 janvier à Sofia. Il était l'auteur d'un livre et d'une série d'articles sur la mafia en Bulgarie.

Pour Mme Bokova, « il semble clair qu'il a été pris pour cible en raison de ses révélations sur des activités criminelles. Une attaque aussi éhontée porte atteinte à la liberté d'expression et à la liberté de la presse, des droits qui sont fondamentaux et essentiels à toute société démocratique ». Elle a appelé les autorités bulgares à mettre tout en oeuvre pour que les auteurs soient traduits en justice.

Depuis septembre dernier, M. Tsankov avait publié une série d'articles dans l'hebdomadaire Weekend au sujet des activités de chefs criminels présumés. Il avait publié un livre le mois dernier intitulé « Les secrets des gangsters ». Il travaillait à un autre ouvrage sur le trafic de drogue, selon la presse.

En plein midi sur un boulevard très fréquenté de la capitale bulgare, au moins deux hommes armés ont ouvert le feu sur le journaliste, qui était âgé de 30 ans, et sur deux autres hommes identifiés comme ses gardes du corps. Ce n'était pas la première fois que l'on attentait à sa vie.

Selon le Comité pour la protection des journalistes, la criminalité organisée est devenue florissante ces dernières années en Bulgarie. Un autre chroniqueur spécialisé dans les affaires de criminalité, Georgi Stov, qui avait écrit plusieurs ouvrages sur la pègre, a aussi été abattu en plein Sofia en 2008.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNESCO condamne les attaques contre des journalistes en Afghanistan

La directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné jeudi les attaques contre des journalistes en Afghanistan à la suite de la mort de la reporter canadienne Michelle Lang le 30 décembre dernier et de l'enlèvement d'une équipe française de télévision le jour précédent.