Côte d'Ivoire : Le FIDA accorde 10 millions de dollars pour un projet agricole

31 décembre 2009

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) vient d'accorder un don de 10 millions de dollars à la Côte d'Ivoire pour un projet de réhabilitation de l'agriculture et de réduction de la pauvreté.

Le projet doit permettre d'améliorer les conditions de vie et de travail des communautés rurales les plus vulnérables des régions de la vallée du Bandama, des Savanes et du Nord-Zanzan dans le département du Bouna, précise le FIDA dans un communiqué.

L'accord de don a été signé le 21 décembre à Rome par Bah Jeannot Zoro Bi, ambassadeur de Côte d'Ivoire en Italie, et Kanayo Nwanze, président du FIDA.

Le projet contribuera au développement et au renforcement des activités de production de riz, de manioc et d'igname. Il développera les activités agricoles susceptibles de valoriser le potentiel agro-écologique local, afin d'améliorer la sécurité alimentaire des petits producteurs les plus démunis de la zone du projet.

Il fournira aux petits producteurs, à un prix acceptable, des semences provenant de variétés améliorées de riz, de manioc et d'igname et mettra à leur disposition l'assistance nécessaire afin de faciliter l'accès aux marchés. Le projet travaillera en étroite collaboration avec le projet d'appui aux petits producteurs maraîchers actuellement en cours d'exécution et le programme national riz dans son approche filière pour les cultures vivrières.

Le groupe cible regroupe environ 86.000 ménages agricoles, soit 600.000 personnes, qui vivent dans le dénuement. La priorité sera accordée aux femmes, aux jeunes et aux autres catégories marginalisées afin qu'ils reprennent leurs activités dans une optique de développement à long terme.

D'autres ménages bénéficieront indirectement du projet, notamment moyennant l'accès à de meilleures infrastructures.

À ce jour, le FIDA a financé 8 projets en Côte d'Ivoire, ce qui représente un investissement total d'environ 76 millions de dollars.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Côte d'Ivoire : Le traitement du contentieux doit être accéléré, selon le chef de l'ONUCI

Le Représentant spécial du Secrétaire général en Côte d’'voire, YJ Choi, a insisté sur la nécessité d'accélérer la gestion du traitement du contentieux sur l'inscription sur la liste électorale provisoire, alors que les élections présidentielles sont désormais prévues au début de l'an prochain.