RDC : La MONUC préoccupée par les menaces de mort contre certains de ses employés

30 décembre 2009

La Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) a exprimé mercredi sa vive préoccupation à la suite de menaces de mort dont ont été récemment victimes plusieurs membres du personnel de son Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l'homme (BCNUDH) et des membres d'organisations locales de défense des droits de l'homme.

La Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) a exprimé mercredi sa vive préoccupation à la suite de menaces de mort dont ont été récemment victimes plusieurs membres du personnel de son Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l'homme (BCNUDH) et des membres d'organisations locales de défense des droits de l'homme.

En effet, trois membres du personnel du BCNUDH ainsi que sept membres d'organisations locales de défense des droits de l'homme de la ville de Kalemie (province du Katanga dans l'est de la RDC) ont, dans l'exercice de leurs fonctions, reçu des menaces de mort anonymes envoyées par message téléphonique, le 24 décembre 2009.

La MONUC a saisi les autorités congolaises et a offert son assistance dans la conduite de l'enquête.

« La MONUC condamne de telles menaces et exhorte le gouvernement de la RDC à prendre toutes les mesures nécessaires afin d'assurer la sécurité des membres des organisations congolaises des droits de l'homme qui ont été menacés, ainsi que celles du personnel de la MONUC conformément aux accords en vigueur, et à faire cesser ces menaces et traduire leurs auteurs en justice », souligne la Mission dans un communiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : Au cours des fêtes de fin d'année, les casques bleus protègent les civils

La Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), les forces armées (FARDC) et la police (PNC) congolaises ont mené ces derniers jours des patrouilles mixtes qui ont permis à la population de Mbandaka, dans la province de l'Equateur au nord-ouest de la RDC, de célébrer la fête de Noël dans la paix.