Afghanistan : Un employé du PAM parmi les victimes d'un attentat à Kandahar

28 décembre 2009

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué lundi que l'un de ses employés faisait partie des victimes de l'attentat suicide qui a frappé le 24 décembre la ville méridionale de Kandahar, en Afghanistan.

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a indiqué lundi que l'un de ses employés faisait partie des victimes de l'attentat suicide qui a frappé le 24 décembre la ville méridionale de Kandahar, en Afghanistan.

Les restes de cet employé du PAM décédé « ont été identifiés par un parent dimanche. Pour protéger sa famille, son identité n'est pas dévoilée », a dit l'agence des Nations Unies dans un communiqué.

“Je suis choquée et attristée par cette perte terrible”, a dit la directrice exécutive du PAM, Josette Sheeran. « Nos pensées et prières sont avec la famille, les amis et les collègues de cet homme dévoué dont le courage et l'engagement ont contribué à notre capacité à fournir une assistance alimentaire aux affamés dans le sud de l'Afghanistan ».

La victime était un citoyen afghan âgé de 24 ans qui a commencé à travailler pour le PAM en juillet comme gardien d'un entrepôt.

Il fait partie des 8 personnes qui ont été tuées lorsqu'un kamikaze a déclenché des engins explosifs cachés dans une carriole à Kandahar le soir du 24 décembre. Trois civils afghans et un policier ont également été blessés dans cet attentat suicide.

L'employé du PAM était de repos au moment de l'explosion. Le PAM estime qu'il n'était pas la cible de l'explosion. Il semble qu'il ne faisait que passer au moment où la bombe a explosé.

Ses restes devaient être transportés au Pakistan, où vit sa famille, afin qu'ils puissent être enterrés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : Ban salue la nouvelle stratégie annoncée par les Etats-Unis

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué mercredi l'annonce d'une nouvelle stratégie en Afghanistan par le Président américain Barack Obama, qui a décidé d'envoyer 30.000 troupes supplémentaires pour lutter plus efficacement contre les Talibans.