L'UNESCO condamne l'assassinat d'un journaliste kirghize

24 décembre 2009

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a condamné jeudi l'assassinat du journaliste kirghize Gennady Pavlyuk, ainsi que l'attentat commis contre le Club de la presse de Peshawar au Pakistan, deux événements survenus le 22 décembre.

Elle a estimé qu'il était « essentiel pour l'ensemble de la société kirghize que les autorités n'épargnent aucun effort pour faire respecter un droit de l'homme aussi fondamental que la liberté d'expression ». Elle s'est dite « profondément préoccupée par les informations faisant état de pressions inacceptables sur la presse au Kirghizstan qui, comme tout pays, a besoin d'un débat ouvert pour son développement politique, social et économique ».

Gennady Pavlyuk était aussi connu sous le pseudonyme d'Ibragim Rustambek. Il a été défenestré depuis un appartement situé au sixième étage d'un immeuble d'Almaty au Kazakhstan où il séjournait depuis six jours. On l'a retrouvé les membres liés par du ruban adhésif.

Ancien rédacteur en chef de l'édition kirghize de l'hebdomadaire russe Argumenty i Fakty, Gennady Pavlyuk dirigeait l'édition kirghize de la Komsomolskaya Pravda tout en collaborant au journal indépendant Bely Parokhod. Il avait la réputation d'être extrêmement critique envers les autorités de son pays.

Par ailleurs, Irina Bokova a condamné l'attentat suicide contre le Club de la presse de Peshawar qui a fait six morts et 23 blessés. « La violence contre les médias est particulièrement répréhensible car elle affecte le droit fondamental à la liberté d'expression et son corollaire, la liberté de la presse. Rien de bon pour le peuple du Pakistan ne viendra de ceux qui usent de la violence pour museler un débat politique informé », a-t-elle estimé. Elle s'est dite confiante que les autorités feraient le maximum pour faire en sorte que les journalistes soient en mesure de continuer d'exercer leur profession.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

L'UNESCO condamne le meurtre d'un journaliste mexicain

La directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a condamné mardi l'assassinat de José Emilio Galindo Robles, directeur de Radio Universidad de Guadalajara de Ciudad Guzmán (Mexique), retrouvé mort à son domicile le 24 novembre.