Soudan : L'ONU salue l'achèvement du processus d'inscription des électeurs

14 décembre 2009
L'organisation d'élections a été inscrite dans l'Accord de paix global au Soudan en 2005.

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Soudan, Ashraf Jehangir Qazi, a salué lundi l'achèvement du processus d'inscription des électeurs pour les élections de l'an prochain, avec plus de 75% des gens en âge de voter ayant été inscrits.

Plus de 15 millions de personnes ont été inscrites pour ces élections, les premières à être multipartites depuis plus de deux décennies.

De grandes parties du Soudan n'étaient pas en mesure de prendre part à des élections pendant la guerre civile entre le Nord et le Sud, qui a entraîné la mort d'au moins 2 millions de personnes et déplacé 4 millions d'autres.

L'organisation d'élections est l'un des éléments clés de l'Accord de paix global signé en 2005 et qui a mis fin à cette guerre civile.

« Nous avons désormais avancé d'une étape supplémentaire vers la tenue des premières élections multipartites au Soudan en 24 ans et vers la réalisation d'une étape majeure de l'Accord de paix global », a dit M. Qazi.

Il a aussi appelé le peuple soudanais à s'assurer de l'intégrité de la liste des électeurs en prenant part à la période dite de « Présentation et objection », qui a commencé le 10 décembre. Il s'agit pour les électeurs de confirmer leur nom sur la liste électorale provisoire, de demander des corrections si nécessaire et de dénoncer l'inscription de personnes inéligibles.

Par ailleurs, M. Qazi a félicité les parties à l'Accord de paix global pour être arrivées à un accord sur des éléments clés de l'accord, dont les référendums. Cet accord a été conclu par le Parti national du Congrès (NCP) et le Mouvement de libération du peuple du Soudain (SLPM), signataires de l'Accord de paix global. Il autorise l'adoption d'une législation pour régir les référendums dans le Sud-Soudan et la région d'Abyei, riche en pétrole, ainsi que les consultations populaires.

Le Représentant spécial a appelé le gouvernement d'unité nationale à mettre en œuvre la législation, notamment en nommant dès que possible les Commissions sur le référendum dans le Sud et à Abyei.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.