Guinée : Ban appelle au calme et au retour à l'ordre constitutionnel

4 décembre 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a appelé vendredi au calme et au retour à l'ordre constitutionnel en Guinée, où le chef de la junte militaire au pouvoir a été blessé par son aide de camp et transporté au Maroc pour se faire soigner.

“Le Secrétaire général est au courant et suit la situation. Les récentes violences soulignent la nécessité urgente d'avancer vers la restauration de l'ordre constitutionnel en Guinée d'une manière pacifique et consensuelle », a déclaré la porte-parole adjointe du Secrétaire général, Marie Okabe, en réponse à une question d'un journaliste lors d'un point de presse au siège de l'ONU à New York.

« Le Secrétaire général appelle au calme et réitère la nécessité d'éviter la violence et de respecter l'état de droit. Il a demandé à son Représentant spécial pour l'Afrique de l'Ouest de rester en contact avec les parties concernées pour rechercher d'une solution qui fournisse à la population de Guinée l'opportunité d'élire ses dirigeants d'une manière démocratique », a-t-elle ajouté.

Selon la presse, le capitaine Moussa "Dadis" Camara, chef de la junte militaire au pouvoir en Guinée, a été transporté au Maroc vendredi après avoir été blessé par balle jeudi par son aide de camp, près d'un an après son putsch du 23 décembre 2008.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Guinée : La commission d'enquête sur les massacres de Conakry démarre

La commission d'enquête internationale sur les massacres qui ont été commis le 28 septembre 2009 à Conakry, la capitale de la Guinée, a commencé ses travaux, a annoncé mercredi la porte-parole du Secrétaire général de l'ONU.