Afghanistan : La conférence de Londres en janvier aidera au dialogue - Ban

29 novembre 2009

La conférence internationale sur l'Afghanistan qui est prévue à Londres le 28 janvier fournira une très bonne opportunité pour favoriser le dialogue après la récente réélection du Président Hamid Karzaï, a estimé le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Cette conférence et une autre conférence de haut niveau à Kaboul quelques mois plus tard aideront à définir le plus grand rôle que les Afghans peuvent jouer pour façonner leur propre destin, a ajouté M. Ban dans une déclaration publiée samedi à Port-of-Spain (Trinité-et-Tobago), où il se trouvait pour une réunion de chefs du gouvernement du Commonwealth.

"Ces conférences constitueront des moments décisifs dans la reconfiguration de la relation entre l'Afghanistan et la communauté internationale", a dit le Secrétaire général.

Il a apporté son soutien à ce dialogue de haut niveau et a noté que le Président Karzaï avait souligné dans son discours d'intronisation en novembre l'importance de telles discussions après l'élection présidentielle.

M. Karzaï a été réélu à la présidence après que son adversaire, Abdullah Abdullah, s'est retiré de la course pour le deuxième tour de l'élection qui était prévu le 7 novembre.

La conférence de Londres est le fruit d'une proposition européenne conjointe du Royaume-Uni, de la France et de l'Allemagne et M. Ban a remercié samedi le Premier ministre britannique, Gordon Brown, le Président français, Nicolas Sarkozy, et la Chancellière allemande, Angela Merkel, pour leur initiative.

Après avoir rencontré M. Brown samedi, M. Ban a déclaré à la presse que la conférence aurait deux objectifs : établir un pacte solide entre M. Karzaï, son gouvernement et son peuple et établir un partenariat fort entre le peuple afghan et la communauté internationale.

"Nous espérons que le Président Karzaï discutera avec les groupes ethniques et d'autres dirigeants politiques pour promouvoir la réconciliation nationale et l'unité du gouvernement. Nous espérons aussi que nous arriverons à aider le gouvernement afghan à construire une capacité institutionnelle", a-t-il dit. "Nous espérons également que le Président Karzaï garantira la bonne gouvernance, dont l'éradication des pratiques de corruption" et qu'il améliorera "les partenariats avec les pays voisins que sont le Pakistan, l'Inde, l'Iran et la Turquie".

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Afghanistan : Ban félicite le Président Karzaï qui inaugure son 2e mandat

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a félicité le Président afghan Hamid Karzaï qui a inauguré jeudi son deuxième mandat à la tête de l'Afghanistan et a salué son engagement à servir tous les Afghans et à combattre la corruption.