RDC : Ban condamne une attaque contre un hélicoptère des Nations Unies

28 novembre 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné une attaque contre un hélicoptère des Nations Unies jeudi dans l'ouest de la République démocratique du Congo (RDC) au cours de laquelle trois Casques bleus, un pilote civil et un policier congolais ont été blessés.

La Mission des Nations Unies en RDC (MONUC) aide le gouvernement congolais à protéger les civils affectés par des affrontements violents dans le village de Dongo, dans la Province de l'Equateur. Ces affrontements ont entraîné le déplacement de dizaines de milliers de civils et causé la mort de dizaines de villageois et de policiers depuis fin octobre.

"Le Secrétaire général appelle le gouvernement de la RDC à garantir que les auteurs de l'attaque contre la MONUC soient poursuivis", a dit sa porte-parole dans une déclaration publiée vendredi.

M. Ban a aussi encouragé le gouvernement congolais à prendre des mesures pour résoudre de manière pacifique les questions qui ont suscité ces affrontements et il a promis l'assistance de la MONUC à ce sujet.

Les combats, qui seraient liés à des différends sur des droits pour cultiver et pêcher, ont déplacé 14.000 personnes à l'intérieur de la RDC et ont poussé 38.000 autres à fuir vers le pays voisin, la République du Congo.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

RDC : Le PAM renforce son aide alimentaire aux victimes de violences tribales

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé mercredi qu'il allait renforcer son aide alimentaire aux milliers de Congolais qui ont fui la récente explosion de violences tribales dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo (RDC).