Philippines : Ban condamne des violences électorales

24 novembre 2009
La Présidente des Philippines, Gloria Macapagal-Arroyo.

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné mardi des violences électorales aux Philippines qui ont causé la mort de plus de 40 civils dans le sud du pays.

« Le Secrétaire général est attristé par l'assassinat brutal de plus de 40 civils dans la province de Maguindanao », a dit sa porte-parole dans une déclaration. « Il condamne ce crime odieux commis dans le contexte d'une campagne électorale locale ».

M. Ban a présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes et a souhaité qu'aucun effort ne soit épargné pour traduire en justice les auteurs de ces violences, a-t-elle ajouté.

Selon la presse, les violences électorales ont causé la mort de 46 personnes, les autorités ayant déclaré l'état d'urgence dans deux provinces du sud du pays, Manguindanao et Sultan Kudarat.

Le sud des Philippines est depuis longtemps en proie à la violence et est le théâtre de deux rébellions, l'une communiste et l'autre musulmane.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.