Mondialisation : Ban met en garde contre l'érosion de la diversité

16 novembre 2009

A l'occasion de la célébration de la Journée internationale pour la tolérance le 16 novembre, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a mis en garde lundi contre l'érosion de la diversité et l'augmentation de la discrimination alors que la mondialisation et la technologie rapprochent les gens à travers le monde.

M. Ban relève que les forums de discussions sur l'Internet et les sites de réseaux sociaux permettent d'entrer en relation avec beaucoup plus de gens qu'on ne pouvait le faire avant leur existence et de tirer partie des échanges culturels que ces relations créent.

Mais « alors que nous nous rapprochons, il y a aussi un risque que la propension humaine à construire des murs s'impose d'elle-même, séparant les gens entre 'nous' et 'eux' », dit-il.

Trop souvent ces divisions conduisent à la victimisation des groupes les plus vulnérables dans la société, selon des lignes de séparation basées sur la nationalité, l'ethnicité et la religion.

« La tolérance ne doit pas signifier indifférence ou rechigner à accepter les autres », dit le Secrétaire général. « C'est une façon de vivre basée sur la compréhension mutuelle et le respect des autres, et sur la croyance que la diversité mondiale doit être adoptée et non pas crainte ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Un Belge et un Pakistanais reçoivent un prix pour la promotion de la tolérance

Le Belge François Houtart et le Pakistanais Abdul Sattar Edhi se sont vus décerner mardi le Prix UNESCO Madanjeet Singh 2009 pour la promotion de la tolérance et de la non-violence par le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Koïchiro Matsuura, qui a décidé de suivre la recommandation unanime du jury international.