L'UNICEF juge urgent d'agir contre la malnutrition

11 novembre 2009
Une famille confrontée à l'insécurité alimentaire en Ethiopie.

La malnutrition contribue à plus d'un tiers des décès des enfants âgés de moins de cinq ans et elle est souvent invisible chez des enfants qui semblent être sains alors que leur croissance et leur santé sont potentiellement en grave danger, selon un rapport du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) publié mercredi.

La malnutrition contribue à plus d'un tiers des décès des enfants âgés de moins de cinq ans et elle est souvent invisible chez des enfants qui semblent être sains alors que leur croissance et leur santé sont potentiellement en grave danger, selon un rapport du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) publié mercredi.

La directrice exécutive de l'UNICEF, Ann M. Veneman, a sonné l'alarme en déclarant que plus d'un tiers des enfants qui meurent de pneumonie, diarrhée et autres maladies pourraient avoir survécu s'ils n'avaient pas été mal nourris.

Les enfants qui réchappent de la malnutrition vont souffrir toute leur vie d'une mauvaise condition physique et d'une altération de leurs capacités intellectuelles, limitant ainsi leurs chances à l'école et leur capacité à gagner correctement leur vie, a-t-elle ajouté. Environ 200 millions d'enfants de moins de 5 ans dans le monde en développement sont chétifs en raison d'une malnutrition maternelle et infantile.

Un enfant dont la croissance est bloquée risque de mener une vie marquée par les problèmes de santé et les difficultés sociales. Plus de 90% des enfants du monde en développement qui sont chétifs vivent en Afrique et en Asie.

La solution passe par la prévention. La malnutrition peut en effet être réduite voire même éliminer. Les méthodes sont connues, rappelle l'UNICEF.

Avec une alimentation au sein maternel accompagnée d'une alimentation nutritive et équilibrée pendant les 6 premiers mois après la naissance, la mortalité des enfants de moins de 5 ans peut être réduite de 19% dans les pays en développement. La micro-nutrition est aussi une solution d'avenir spécifique pour les populations les plus vulnérables dans le monde.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.