Djibouti : Le HCR regrette le rapatriement forcé de Somaliens repêchés en mer

11 novembre 2009

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a regretté mercredi le rapatriement forcé par le gouvernement de Djibouti de 40 Somaliens qui avaient été repêchés en mer Rouge le 22 octobre et autorisés à débarquer à Djibouti le 4 novembre.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a regretté mercredi le rapatriement forcé par le gouvernement de Djibouti de 40 Somaliens qui avaient été repêchés en mer Rouge le 22 octobre et autorisés à débarquer à Djibouti le 4 novembre.

Ces Somaliens ont été rapatriés lundi et mardi de cette semaine à Mogadiscio, a précisé le HCR, qui affirme avoir des preuves que ces 40 personnes ne souhaitaient pas retourner en Somalie en raison des affrontements en cours dans ce pays.

Ces Somaliens ont passé un examen médical et de sécurité mené par une équipe conjointe de responsables de l'agence des Nations Unies et de l'Agence nationale des réfugiés de Djibouti. Ils ont également eu des entretiens pour évaluer leurs besoins en matière de protection, a précisé le HCR.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.

Suivre l'actualité : précédents articles sur le sujet

Le Conseil de sécurité appuie la Mission de l'Union africaine en Somalie

Les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé jeudi l'importance d'appuyer activement la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) pour permettre au gouvernement fédéral de transition du président Cheick Sharif Ahmed, d'assurer la stabilité dans un pays en proie à l'insécurité généralisée.